1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Aviation Civile

0
Couverture
© Eurowings
26/06/2019 12:08 | Par HEGUY Jean-Baptiste

Lufthansa met Eurowings au régime sec

La filiale low cost va devoir réduire ses coûts de 15% d'ici 2022, pour renouer avec la rentabilité.

Lufthansa serre la vis de sa filiale Eurowings. Pour la faire revenir dans le vert, le groupe aérien allemand a annoncé un train de mesures qui visent à ce que sa filiale à bas coûts de 15% d'ici 2022 afin de renouer avec les bénéfices. Le groupe aérien avait annoncé que la baisse de revenus tirés de sa filiale low cost était la principale raison qui l'avait amené à lancer un avertissement sur sa prévision de bénéfice pour 2019. Le chiffre d'affaires d'Eurowings devrait aussi fortement reculer au deuxième trimestre. Lufthansa a d'abord annoncé qu'elle allait reprendre les lignes long-courrier d'Eurowings qui se concentrera sur les routes court-courrier. 

Par ailleurs, la flotte d'avions d'Eurowings va être harmonisée pour se concentrer sur la famille des Airbus A320. Pour l'instant, Eurowings dispose d'une flotte composée d'Airbus A320 et A319, de Boeing 737 et de Bombardier Dash 8 Q400. Par ailleurs, pour faire des économies, Lufthansa et Eurowings n'auront bientôt en Allemagne qu'un seul certificat de transport aérien. 

Enfin, Lufthansa a finalement changé d'avis concernant Brussels Airlines. La compagnie belge ne sera finalement pas intégrée à Eurowings. Mais elle devra elle aussi appliquer un plan de redressement et de réduction de coûts qui devrait être annoncé au troisième trimestre. 

 

 

 

Lufthansa Eurowings

Répondre à () :

| Connexion | Inscription