0
Aviation Civile
Lufthansa croque Brussels Airlines
Lufthansa croque Brussels Airlines
© Brussels Airlines

| A Bruxelles, Benoît Gilson

Lufthansa croque Brussels Airlines

Le 1er janvier 2017, Brussels Airlines appartiendra complètement à Lufthansa. La compagnie aérienne allemande a en effet conclu le rachat des 55 % qu'elle ne possédait pas encore dans sa filiale belge pour la modique somme de 2,6 M€, en vertu d'accords passés à l'époque où Brussels Airlines était en difficulté. De révision de ce montant, il n'a plus été question et les actionnaires belges, dont certains se sentaient floués, ont préféré renoncer à leurs prétentions financières et préserver l'avenir de Brussels Airlines.

Un avenir qui pourrait être radieux si Lufthansa tient ses promesses. Brussels Airlines conservera son nom pendant deux ans, sauf si une formule plus avantageuse est trouvée par le conseil d'administration. L'année 2017 sera celle de la transition durant laquelle les synergies potentielles seront évaluées avant une intégration de la compagnie aérienne dans Eurowings, sous une forme qui reste à définir, en 2018.

Un choix finalement assez logique. Avec 50 appareils, Brussels Airlines ne dispose pas d'une masse critique suffisante sur un marché hyperconcurrentiel. Et le modèle hybride de la compagnie aérienne belge plaît chez Lufthansa. Le président du transporteur allemand, Carsten Spohr, rappelle volontiers que Eurowings n'est pas une compagnie aérienne low cost et que son modèle est appelé à évoluer vers un modèle hybride low cost/business et moyen/long-courrier. Exactement ce que fait déjà Brussels Airlines qui fera également office de modèle pour le reste du groupe en termes de gestion des coûts.

 

 

 

 

 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription