0
Espace
L’étage supérieur d’Ariane 6 prêt à rejoindre son banc d’essai
L’étage supérieur d’Ariane 6 prêt à rejoindre son banc d’essai
© F. T. Koch / ArianeGroup / Hill Media GmbH

| Pierre-François Mouriaux

L’étage supérieur d’Ariane 6 prêt à rejoindre son banc d’essai

Chaque fin de semaine, une image qui a fait l’actualité ou retenu notre attention. Ce 29 janvier, ArianeGroup a publié des vues formidables de manipulations d’un premier étage supérieur d’Ariane 6 prêt à être envoyé sur son banc d’essai statique.

Un ULPM complet et fonctionnel

Le 28 janvier, pour la première fois dans le développement du futur lanceur lourd européen, un étage supérieur ULPM (Upper Liquid Propulsion Module) d’Ariane 6 a quitté le site ArianeGroup de Brême, en Allemagne, où son assemblage s’est achevé en octobre dernier.

Avaient suivi une série de tests fonctionnels (hydrauliques, électriques et avioniques), qui se sont avérés concluants.

L’étage, appelé HFM (Hot Firing Model – Modèle de tir à chaud), est totalement complet, avec ses réservoirs d’hydrogène et d’oxygène liquides reliés au moteur ré-allumable Vinci, ainsi que l’ensemble de ses canalisations, vannes et systèmes de contrôle-commande électroniques et hydrauliques.

 

Une première en Europe

L’étage HFM doit désormais rejoindre le site d’essais du DLR, le Centre aérospatial allemand, à Lampoldshausen, dans le Bade-Wurtemberg.

Il sera mis à feu jusqu’à quatre reprises au deuxième trimestre 2021 sur le banc d’essai dédié, le P5.2, dont nous avions suivi l’inauguration en février 2019.

Pour la première fois en Europe, un étage complet de véritable lanceur cryogénique sera ainsi testé dans les conditions du niveau de la mer, afin d’être qualifié « bon pour le vol ».

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription