0
Espace
Lockheed Martin livrera deux satellites à Arabsat
Lockheed Martin livrera deux satellites à Arabsat
© Lockheed Martin

| Stefan Barensky

Lockheed Martin livrera deux satellites à Arabsat

Le 28 avril, Lockheed Martin a annoncé la commande – passée le 9 avril – de deux satellites de télécommunications d’environ 6 tonnes basés sur la version modernisée de la plateforme A2100 par l’organisation Arabsat et la King Abdulaziz City for Science and Technology (KACST) en Arabie Saoudite.

Evalué à 650 M$, ce marché comprend la livraison sur orbite des deux satellites.

Lancés en 2018, Arabsat 6A exploité par Arabsat et Hellas-Sat 4/Saudi Geo Sat 1 (SGS-1) exploité par sa filiale grecque Hellas-Sat (et intégrant une charge utile de la KACST) seront respectivement positionnés à 30,5° Est et 39° Est avec une couverture sur l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient.

Un premier contrat de lancement a d’ores et déjà été attribué à Arianespace pour Hellas-Sat 4/SGS-1, tandis qu’Arabsat a confirmé que le second, pour Arabsat 6A, serait signé prochainement avec SpaceX.

Compte tenu de sa masse, ce satellite devrait voler sur un Falcon Heavy. ILS était également sur les rangs avec son Proton, mais sans succès, ce qui entérine l’actuel duopole entre Arianespace et SpaceX.

En outre, Lockheed Martin a signé un accord avec la KACST et Taqnia Space Co. – une filiale du fonds d’investissement national saoudien Taqnia – pour étudier l’implantation d’un site de développement, fabrication, intégration et essais de satellites en Arabie Saoudite.

Une société commune sera créée entre Lockheed Martin et Taqnia Space Co. pour superviser les transferts de technologies vers le royaume saoudien et soutenir ses activités spatiales.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription