0
Industrie
L'Europe lance officiellement Clean Sky 2
L'Europe lance officiellement Clean Sky 2
© Onera / Snecma

| François Julian

L'Europe lance officiellement Clean Sky 2

Ça ne sera rien de moins que le plus important programme de recherche aéronautique jamais lancé à l'échelle de l'Europe. Le 7 mai dernier, le conseil de l'Union Européenne a officiellement donné son feu vert au lancement de Clean Sky 2, la suite de Clean Sky, lancé en 2008.

Au total ce seront 4 milliard d'euros qui seront mis sur la table entre 2014 et 2024, pour parfaire les technologies de l'aviation civile de demain : 1,75 Md€ proviendront de finances publiques, tandis que l'industrie aéronautique alignera de son coté 2,25 Md€.

Le budget de Clean Sky "premier du nom" n'était "que" de 1,6 Md€, financés à moitié par l'Europe et à moitié par les fonds privés de l'industrie. Cette belle rallonge financière ne sera néanmoins pas de trop, puisque l'une des priorités de Clean Sky 2 est de mettre l'accent sur les démonstrations en vol, étape décisive pour valider la viabilité des technologies du futur.

Pour mémoire, Clean Sky, mis sur les rails en 2008 et véritablement lancé à l'automne 2009, était déjà le plus important programme de recherche aéronautique, associant l'industrie et le monde public, en Europe.

Parmi les 54 industriels participants, aux cotés d'une myriade de PME, on retrouve les incontournables du secteur : AgustaWestland, Airbus, Alenia, Dassault Aviation, EADS, Airbus Helicopters, Liebherr, Rolls-Royce, Saab, Safran et Thales. Coté public, des laboratoires de recherche comme l'Onera, le DLR, le NLR et de grandes université.

Les projets les plus emblématiques de Clean Sky 2 seront l'essai en vol d'un moteur Open Rotor (Snecma/Airbus), le developpement des technologies d'écoulement laminaire naturel ou bien encore l'essai en vol d'un démonstrateur technologiquee de nouvel avion de transport régional (Alenia Aermacchi). Les hélicoptéristes seront également de la partie, puisqu'un volet de recherche est consacré à l'hélicoptère du futur. Airbus Helicopters s’intéressera à un descendant du X3, tandis qu'AgustaWestland poursuivra son étude du concept tiltrotor (hélicoptère convertible).

Clean Sky 2 sera l'occasion pour Airbus Helicopters d'étudier un descendant du démonstrateur X3.
Clean Sky 2 sera l'occasion pour Airbus Helicopters d'étudier un descendant du démonstrateur X3. © Airbus Helicopters
Clean Sky 2 sera l'occasion pour Airbus Helicopters d'étudier un descendant du démonstrateur X3.
AgustaWestland continuera à faire évoluer le concept d'hélicoptère à rotors basculants au sein de CleanSky 2
AgustaWestland continuera à faire évoluer le concept d'hélicoptère à rotors basculants au sein de CleanSky 2 © AgustaWestland
AgustaWestland continuera à faire évoluer le concept d'hélicoptère à rotors basculants au sein de CleanSky 2

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription