0
Espace
Les six premiers satellites OneWeb lancés de Guyane © S. Martin / ESA - CNES – Arianespace / Optique Vidéo du CSG

| Pierre-François Mouriaux

Les six premiers satellites OneWeb lancés de Guyane

Arianespace a réussi hier soir le premier des 21 lancements commandés en 2015 par OneWeb pour le déploiement de sa méga-constellation dédiée à l’Internet pour tous.

Embarqués à bord d’un Soyouz ST-B / Fregat-M mis en œuvre depuis le Centre spatial guyanais le 27 février à 21h37 UTC, les six premiers satellites de la constellation OneWeb, produits par Airbus Defence and Space à Toulouse, ont été placés avec succès sur une orbite de 985 x 1 007 km, inclinée de 87,8°, avec une précision de moins de 300 m, selon l’entrepreneur américain Greg Wyler, l’initiateur du projet.

Quatre simulateurs de vol de masse faisaient également partie de la charge utile, mais n’ont pas été séparés du dispenseur (dix satellites étaient initialement prévus sur cette mission).

 

Coup d’envoi.

« Avec le déploiement de la constellation OneWeb, Arianespace répond à sa mission de mettre l’espace au service d’une vie meilleure sur Terre en contribuant à la constitution d’un réseau mondial de télécommunications qui réduira la fracture numérique, a déclaré Stéphane Israël, le président exécutif d’Arianespace, à l’issue du lancement. Le succès de ce vol inaugural donne le coup d’envoi des 20 lancements supplémentaires sur Soyuz signés en 2015 entre Arianespace et OneWeb. Ce contrat représente plus de 600 satellites à placer en orbite pour le compte de l’opérateur en moins de deux ans : c’est une fierté pour Arianespace de réaliser cet objectif ambitieux ! »

La poursuite du déploiement de la constellation, qui doit être opérationnelle en 2021, s’effectuera depuis la Guyane, le Kazakhstan (cosmodrome de Baïkonour) et la Sibérie (Vostotchny).

 

Caméra embarquée.

Pour cette mission inaugurale (baptisée OneWeb F6 / VS21), quatre caméras fournies par l’industriel allemand OHB System ont été installées sur l’étage supérieur du lanceur, pour capter les séquences majeures du vol, en particulier le largage de la coiffe et la séparation de satellites. Les images sont en ligne sur la chaîne YouTube d’Arianespace.

C’était le 21e lancement d’un Soyouz effectué depuis la Guyane pour le compte de l’opérateur français depuis octobre 2011.

Arianespace Centre spatial guyanais Constellations OneWeb Soyouz

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription