0
Avions de combat
Les Mirage F1 seront vendus aux Américains © Ministère des Armées

| BOQUET Justine

Les Mirage F1 seront vendus aux Américains

Début juillet la Ministre des Armées, Florence Parly, aurait accepté de vendre les vieux Mirage F1 aux Etats-Unis. Les 63 appareils seront acquis par la société Airborne Tactical Advantage Company (ATAC).

Les Mirage F1 devraient permettre l'entraînement des pilotes de l'US Air Force. Selon les premières estimations, ce contrat représenterait près de 300 millions euros, appareils et maintien en condition opérationnelle inclus. En effet, le contrat repose sur 63 Mirage F1 et leur entretien pendant 10 à 15 ans.

La société ATAC, filiale du groupe Textron, participera avec ces Mirage F1 à un appel d'offres lancé par l'USAF. L'armée américaine cherche à former ses pilotes en condition réelle et, pour cela, elle a besoin d'avions d'entraînement. Sur les 63 appareils acquis, ATAC entend en mobiliser entre 30 et 45 afin de proposer près de 9 000 heures de vol à l'US Air Force. D'après les premières informations, les Mirage F1 simuleront les avions ennemis lors des entraînements.

Avant cela, une préparation des Mirage s'impose. Ils rejoindront ainsi la Belgique où Sabca sera chargée de les réviser et de les moderniser. L'entreprise devra également retirer les équipements dits « confidentiel défense ». La France continuera de suivre ces appareils de près puisque le contrat inclut également les réparations et le MCO pour, au minimum, la décennie à venir.

Les Mirage F1 avaient été retirés de service il y a un peu plus de 3 ans, à l'été 2014. La flotte, conçue par Dassault Aviation, avait alors été remplacée par des Mirage 2000 et des Rafale. Le contrat de vente des 63 Mirage devrait être officialisé très prochainement.

Mirage F1 USAF

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription