0
Industrie
LEAPTech : la Nasa prépare un X-Plane à propulsion électrique
LEAPTech : la Nasa prépare un X-Plane à propulsion électrique
© Nasa

| Duncan

LEAPTech : la Nasa prépare un X-Plane à propulsion électrique

Alors que le petit bimoteur électrique E-Fan d’Airbus poursuit tranquillement ses vols d’essais, la Nasa travaille sur le même sujet depuis 2014 en Californie, mais avec une approche radicalement différente.

Derrière l’acronyme LEAPTech (pour Leading Edge Asynchronous Propeller Technology, ou technologie d’hélices asynchrones sur bord d’attaque) se cache un projet basé sur une aile en composite avec pas moins de 18 petits moteurs électriques. Intégrés dans la structure de la voilure, ces derniers sont alimentés par des batteries lithium-ion phosphate. Selon la Nasa, il sera possible de régler individuellement la vitesse de chaque moteur de manière indépendante et optimiser ainsi la performance de l’ensemble.

Les techniciens du centre de recherche Armstrong de la Nasa s’apprêtent actuellement à démarrer des essais au sol d’une voilure expérimentale, désignée HEIST (pour Hybrid Electric Integrated Systems Testbed, ou banc d’essais de systèmes intégrés hybrides électriques). D’une envergure de 9,5 m, celle-ci a été livrée à la Nasa le 26 février dernier.

Pas besoin de soufflerie. Elle sera montée sur un camion d’essais spécialement adapté pour des essais au sol à des vitesses allant jusqu’à 110 km/h. Ces essais auront lieu sur un lac salé de la base aérienne d’Edwards située à proximite du centre. Des essais préliminaires à une vitesse maximale de 60 km/h ont déjà eu lieu sur les pistes de l’aéroport d’Oceano County.

Le projet est mené en collaboration avec deux entreprises locales : ESAero, responsable de l’intégration systèmes et de l’instrumentation de la voilure HEIST, et Joby Aviation, responsable de la conception et la production des moteurs électriques, des hélices et de la voilure en carbone.

Prochaine étape, installer la voilure sur un démonstrateur dans le cadre du programme Transformative Aeronautics Concepts. Et plus précisément un Tecnam P2006T, dont les ailes et les moteurs existants seront démontés et remplacés par le système LEAPTech. La Nasa ambitionne de faire voler cet X-Plane d’un nouveau genre d’ici deux ans.

Vue d'artiste de l'X-Plane avec ses 18 moteurs électriques
Vue d'artiste de l'X-Plane avec ses 18 moteurs électriques © Nasa
Vue d'artiste de l'X-Plane avec ses 18 moteurs électriques
Réception de la voilure expérimentale au centre de recherche Nasa Armstrong.
Réception de la voilure expérimentale au centre de recherche Nasa Armstrong. © Nasa
Réception de la voilure expérimentale au centre de recherche Nasa Armstrong.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription