0
Avions de combat
Le Tejas aux essais sur le tremplin
Le Tejas aux essais sur le tremplin
© ADA

| Antony Angrand

Le Tejas aux essais sur le tremplin

Alors que le premier HAL LCA Tejas vient d'être livré à l'Indian Air Force, la version biplace navalisée de ce chasseur de 4,5e génération selon ses concepteurs débute ses tests au centre d'essais de la marine indienne à Goa, dans le sud-ouest de l'Inde. L'appareil étant destiné à être utilisé sur l'un des deux porte-avions indiens, les simulations de décollage depuis le pont se sont faîtes à l'aide d'un tremplin comme celui qui équipe le navire INS Viraat (ex HMS Hermes de la Royal Navy). Cette méthode, employée à la base pour les Sea Harrier, permet à ces derniers une économie substantielle de carburant au décollage et pour le Tejas, l'absence de recours à la catapulte. Le Tejas sera employé sur le Vikramaditya (ex Gorshkov de la marine russo-soviétique) et sur le Vikrant, porte-avions de conception locale en cours de construction.

 

Le Tejas est un appareil léger, grâce à la forte proportion de matériaux composites, notamment de fibres de carbone, entrant dans sa construction. Il est également maniable, grâce à son instabilité naturelle. Le monoréacteur à aile en double delta est également équipé de commandes de vol électriques, qui ont été fournies par Lockheed Martin, d'un système d'avionique de bord conçu selon le principe de l'architecture ouverte, d'un radar Doppler multimode, ainsi que d'un glass cockpit. Cette version navale du Tejas est pour le moment le seul prototype destiné à la marine indienne ayant été construit sur les 15 autres assemblés jusqu'à présent. L'appareil ne dispose pas pour le moment de crosse d'appontage.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription