0
Espace
Le retour rapide à Houston des astronautes américains compromis
Le retour rapide à Houston des astronautes américains compromis
© NASA

| Pierre-François Mouriaux

Le retour rapide à Houston des astronautes américains compromis

L’ouragan Harvey a entraîné la fermeture du centre de la Nasa à Houston, au Texas. Les astronautes Jack Fischer et Peggy Whitson devaient le rejoindre après leur retour sur Terre, dans la nuit du 2 au 3 septembre.

Après cinq jours de pluies diluviennes inédites depuis plus de 50 ans, provoquées par l’ouragan tropical Harvey qui s’est installé au-dessus du Texas vendredi 27 août, les rues de Houston se sont transformé en rivières, et la Nasa a décidé de fermer son centre Johnson (JSC) jusqu’au mardi 5 septembre. Seules les équipes chargées du contrôle de la Station spatiale internationale sont restées en poste et se relaient sur place depuis une semaine, se reposant sur des lits de camp.

La problème est que le retour du Soyouz MS 04 est toujours prévu au Kazakhstan deux jours avant la réouverture du JSC, et que les deux passagers américains, Jack Fischer et Peggy Whitson, devaient être rapatriés dans la foulée à Houston. Ils sont en effet attendus de pied ferme par les médecins et les scientifiques, impatients d’observer leur état physique après 6 et 9 mois dans l'espace et le début de leur réadaptation à la pesanteur terrestre. Il n’est donc pas impossible que les deux astronautes de la Nasa soient finalement envoyés au Centre européen des astronautes, à Cologne (Allemagne), et qu’une partie des équipes de recherche américaines y soit également dépêchée d’urgence. Un branle-bas de combat complexe en perspective, mais qui s’impose par le besoin impérieux de récolter les données physiologiques des astronautes dans les premières heures qui suivent leur retour sur le plancher des vaches.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription