0
Défense
Le Reaper vole pour la première fois en France
Le Reaper vole pour la première fois en France
© Anthony Jeuland/Armée de l'Air

| ehuberdeau

Le Reaper vole pour la première fois en France

L'armée de l'Air a officialisé le premier vol au dessus du territoire national d'un drone MALE MQ-9 Reaper. L'appareil sera employé pour le dispositif de protection du 14 juillet.

On l'attendait depuis son arrivée à Cognac. Le MQ-9 Reaper n°612 a volé pour la première fois au dessus du territoire français le 4 juillet 2017, vient d'annoncer l'armée de l'Air. Ce drone appartient à l'escadron de drone 1/33 "Belfort" basé à Cognac. Cette unité opère cinq autres véhicules qui sont basés à Niamey au Niger en soutien de l'opération Barkhane dans le Sahel. 

Selon l'armée de l'Air, ce premier vol "visait à tester le bon fonctionnement de la machine et de ses deux cabines (calibration des paramètres de secours, vérification des liaisons satellitaires, etc.) et à proroger les qualifications LRE (Launch and Recovery Element - personnel apte à faire décoller et atterrir le Reaper) des équipages français". Rappelons qu'à Niamey les phases de décollage et d'atterrissage et l'entretien des drones sont confiés à des techniciens américains de General Atomics. 

Ce premier vol devrait permettre d'employer le Reaper au dessus du territoire national aussi bien pour la formation et l'entraînement que pour des missions ponctuelles de surveillance. Le Reaper de Cognac sera d'ailleurs utilisé dans le cadre du dispositif particulier de sûreté aérienne (DPSA) du défilé du 14 Juillet à Paris. L'armée de l'Air rappelle qu'à l'horizon 2019, le "Belfort" devrait opérer 12 drones Reaper et compter 30 équipages (En opération, un équipage peut réunir jusqu'à quatre personnes. Deux pilotes, un interpretateur d'image et un officier renseignement.). 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription