0
Constructeurs
Le QueSST de Lockheed Martin soufflé par la Nasa
Le QueSST de Lockheed Martin soufflé par la Nasa
© Nasa

| Antony Angrand

Le QueSST de Lockheed Martin soufflé par la Nasa

La Nasa procède actuellement au passage en soufflerie du QueSST de Lockheed Martin, acronyme de Quiet Super Sonic Transport, ou [appareil de] transport supersonique silencieux. Du moins sa maquette de soufflerie, à l'échelle 9 % et ce dans le tunnel de Glenn de 8 x 6 pieds, soit 2,4 x 1,8 m.

Au cours des huit semaines à venir, les ingénieurs et techniciens exposeront la maquette à des vitesses variant approximativement de Mach 0,3 à Mach 1,6 afin de comprendre et d'analyser l'aérodynamique de l'appareil ainsi que les aspects du système de propulsion. La Nasa attend du QueSST qu'il pave le chemin du vol supersonique dans un futur relativement proche.

"Nous allons mesurer la portance ainsi que la traînée sous différents angles afin de vérifier que la maquette se comporte conformément à ce qui a été prédit. Nous voulons également nous assurer que l'air alimente normalement le moteur sous toutes conditions de vol", commente l'ingénieur Ray Castner, qui dirige les essais de propulsion de l'appareil. La soufflerie de Glenn est la seule qui permette ces essais en raison de ses dimensions et des gammes de vitesses qu'il permet d'atteindre.

"Le QueSST est d'un dessin qui permettra de réduire la signature acoustique de l'appareil, de telle sorte que le bruit généré sera équivalent à celui d'un battement de coeur plutôt qu'une détonation associée aux supersoniques actuels", ajoute Peter Iosifidis, directeur du programme QueSST au Skunk Works chez Lockheed Martin. Cette campagne d'essais est importante, car elle vise in fine à faire évoluer les mentalités et à faire changer la réglementation actuelle, qui interdit le survol des étendues terrestres à Mach 1 voir au-dessus. 

Lockheed Martin étudie la conception préliminaire d'un démonstrateur supersonique. Cette phase a permis de déterminer le dessin de l'appareil, ses performances et ses systèmes de vol. Les essais en soufflerie devraient se poursuivre jusqu'à la mi-2017.

 

 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription