1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

transport aérien

0
Couverture
© Air Austral
24/09/2018 18:08 | Par HEGUY Jean-Baptiste

Le partenariat Air Austral/Air Madagascar bien dans les clous

Dix mois après le lancement du partenariat stratégique Air Austral/Air Madagascar le 30 novembre 2017, le PDG d'Air Austral, Marie-Joseph Malé a fait lundi 24 septembre un point d'étape sur le rapprochement entre les deux transporteurs. 

Alors que Air Austral a déjà finalisé la prise de participation de 39%, et qu'il va très prochainement reprendre 10% supplémentaires (selon les termes de l'accord de reprise), les deux transporteurs ont déjà mis en commun leurs réseaux. Sur la desserte France-Océan indien, les deux transporteurs proposent à présent 10 fréquences hebdomadaires entre Paris CDG et la Réunion (Air Austral), jusqu'à 5 fréquences hebdomadaires entre Paris CDG et Tananarive (Air Madagascar), 2 fréquences hebdomadaires entre Marseille-Réunion (Air Austral), 1 fréquence hebdomadaire Marseille-Tananarive, 5 fréquences hebdomadaires. Par ailleurs les trois hubs de deux transporteurs ont été connectés (Réunion, Tananarive et Mayotte) ainsi que les principales destinations régionales malgaches. Sur ce dernier point, la grande nouveauté est le lancement du ligne Fort Dauphin-Tulear-Réunion, à partir du 3 décembre, avec deux fréquences hebdomadaires opérées le lundi par Air Austral et le vendredi par Air Madagascar en Boeing 737-8. 

Au niveau de la flotte globale, les compagnies sont aussi dans leur plan de marche de passer progressivement de 14 appareils exploités en 2017 à 20 avions en 2019. Depuis le 2 juillet 2018, date de lancement de la nouvelle filiale régionale Tsaradia d'Air Madagascar, l'ensemble du groupe opère une flotte totale de 18 avions. Air Austral en exploite huit (2 Boeing 787-8, 3 Boeing 777-300, 2 Boeing 737-800 et un ATR 72-500), Air Madagascar, trois (2 Airbus A340 et un 1 Boeing 737-800) et Tsaradia, sept (4 ATR 72 (deux -500, deux -600) et trois DHC-6-300 Twin Otter)). 

Au départ de France, Air Madagascar compte passer dès l'été prochain à 6 fréquences hebdomadaires en pointe et va à partir d'octobre rénover son service à bord sur le long courrier (nouvelle carte de restauration et mise à jour des programmes IFE). "L'offre TGV Air dont bénéficiait déjà Air Austral a été étendue à Air Madagascar", explique Marc Bailliart, directeur commercial France-Europe d'Air Austral et Air Madagascar. "Pour toucher le trafic européen, nous bénéficions aussi d'accords avec Air France". Par ailleurs, le programme de fidélité Capricorne a été étendu à l'ensemble des compagnies du groupe. 

La prochaine étape est une rénovation de la flotte moyen-courrier pour Air Austral et Air Madagascar (remplacement des trois Boeing 737-800) prévue en 2020-2021, et la flotte long-courrier qui interviendra en 2023. "Nous sommes en discussions avec Boeing et Airbus, avec un focus sur les Boeing 787 et les A350", explique Marie-Joseph Malé. 

Pour Air Austral, le partenariat avec Air Madagascar est un moyen de continuer à se diversifier pour être moins "Réunion-dépendant". A ce titre, la desserte directe Paris-Mayotte lancée en 2016 représente déjà 20% des recettes, et les liaisons asiatiques (Madras, Bangkok et Canton), 8%. Cette diversification est d'autant plus importante que Air Austral a pris cette année de plein fouet l'arrivée de la low cost French bee sur la ligne Paris-Réunion. "Nous nous attendions à une perte mais grâce à notre différenciation par le service, nous avons préservé un résultat net de l'ordre de 300 000 euros", explique Marie-Joseph Malé. "Notre recette unitaire long courrier a néanmoins baissé de 4% et  si nous restons leader, notre part de marché entre Paris et la Réunion est passé de 35% à 30%. Pour l'instant, nous résistons à cette nouvelle concurrence mais nous devrons réfléchir à une nouvelle stratégie si une deuxième compagnie low cost arrive sur la desserte". 

 

Air Austral Air Madagascar Tsaradia

Répondre à () :

| Connexion | Inscription