0
Industrie
Le moteur Pratt & Whitney du CSeries devra lui aussi être modifié © Bombardier

| Antony Angrand

Le moteur Pratt & Whitney du CSeries devra lui aussi être modifié

Ce n'est pas le Pratt & Whitney PW1100G grevé par une série de problèmes en voie de résolution, mais il partage un certain nombre de pièces en commun avec ce dernier, car ils sont issus de la même famille, baptisée Pure Power. Et le PW1500G a été le premier de la gamme Pure Power à être certifié, en février 2013.

Le PW1500G qui motorise les biréacteurs CS100 et le CS300 de Bombardier va nécessiter certaines modifications, a déclaré Alain Bellemare, directeur général de Bombardier. De manière analogue au PW1100, le PW1500 verra certains éléments modifiés et en des endroits similaires à ceux du PW1100.

En avril dernier, deux compagnies opérant le CSeries ont mené des inspections préventives consécutives aux problèmes rencontrés sur le PW1100G de GoAir et Indigo, deux compagnies indiennes. La direction générale de l'aviation civile locale avait ordonné de procéder à des inspections endoscopiques des moteurs dont ces appareils, des A320neo, sont équipés et ce juste après 1 000 heures de vol.

La modification concernant le PW1500G sera vraisemblablement et à minima le remplacement de la chemise de la chambre de combustion.

 

AIRBUS A320neo Alain Bellemare BOMBARDIER CSERIES GoAir Indigo Pratt & Whitney PW1100G PW1500G MEOLUT MEOSAR Thales Alenia Space Eurofighter Typhoon F-22 raptor KC-135 US Air Force

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription