0
Défense
Le missile Taurus vole sur Eurofighter © Airbus Defence & Space

| Guillaume Steuer

Le missile Taurus vole sur Eurofighter

 

Après le Storm Shadow, voici venu le Taurus : le missile de croisière KEPD 350 a décollé sur Eurofighter à l'occasion d'un premier vol captif réalisé hier 15 janvier en Allemagne par Airbus Defence & Space à l'aide de l'avion d'essais IPA 7. Deux maquettes de l'engin étaient emportées sous voilure, en plus d'un réservoir central et de deux maquettes de missiles air-air courte portée Iris-T.

 

Développé par le consortium Taurus Missile Systems GmbH (MBDA/Saab Bofors), le KEPD 350 est un armement de longue portée (environ 500 km) affichant de fortes capacités de pénétration contre des cibles durcies.

 

Ces travaux entamés sur Eurofighter ne présagent pas pour l'instant d'une intégration complète sur le biréacteur de combat européen, aucun client n'ayant pour l'heure financer ces travaux. Les essais en cours contribueront en fait à recueillir des données pour ouvrir le domaine de vol de l'appareil avec ce type de charges lourdes sous voilure – le Taurus étant assez comparable au Storm Shadow en termes d'encombrement et de masse, et ce dernier faisant l'objet d'un programme d'intégration financé en grande partie par l'Arabie Saoudite.

 

L'Allemagne, qui utilise ce même missile sur ses Tornado, pourrait prendre une décision cette année au sujet d'une éventuelle intégration sur ses Eurofighter. Mais l'une des options considérées étant le maintien des Tornado jusqu'en 2035 (soit, peu ou prou, la fin de vie estimée des missiles Taurus), une intégration financée par Berlin sur Typhoon n'aurait que peu de sens si ce scénario était retenu. Le Taurus avait également été proposé à l'Inde par Eurofighter dans le cadre de la compétition MMRCA.

 

Séoul a récemment annoncé sa décision d'acquérir ce missile afin de doter ses Boeing F-15K d'un capacité de frappe dans la profondeur.

 

CSeries Bombardier

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription