advertisment-image

Inscription à la newsletter La Lettre de la Défense - réservée aux abonnés


0
Espace
Le mini-hélicoptère martien Ingenuity libéré de son capot protecteur
Le mini-hélicoptère martien Ingenuity libéré de son capot protecteur
© NASA / JPL - Caltech

| Pierre-François Mouriaux

Le mini-hélicoptère martien Ingenuity libéré de son capot protecteur

Chaque fin de semaine, une image qui a fait l’actualité ou retenu notre attention. Le 21 mars, les préparatifs du premier vol d’un engin depuis la surface de Mars ont démarré.

Sol 30

Le 21 mars marquait le trentième jour martien (sol) de l’arrivée sur la planète rouge de l’astromobile américain Perseverance.

A cette occasion, les ingénieurs du centre JPL (Jet Propulsion Laboratory) de la Nasa et de l’université Caltech (California Institute of Technology) à Pasadena, en Californie, ont déclenché le décrochage du capot protecteur du mini-hélicoptère, logé sous l’astromobile, baptisé Ingenuity (Ingéniosité, en français).

 

A la vitesse des ailes d’un colibri

Cette opération constitue la première étape avant le vol du mini-hélicoptère, qui devrait intervenir autour du 8 avril, dans une zone d’ores et déjà définie par les équipes du JPL.

Ce premier vol depuis un autre astre que la Terre devrait durer 30 secondes et culminant à 3 m de hauteur, la faible densité de l’atmosphère martienne nécessitant que les pales de l’engin tournent à la vitesse de 3 000 tours par minutes, soit aussi vite que les battements d’ailes d’un colibri.

D’ici là, il reste encore à éloigner l’astromobile (probablement d’une dizaine de mètres), à vérifier l’état de charge du mini-hélicoptère (et peut-être de le recharger) et de déployer ses pâles...

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription