0
Industrie
Le Maroc consolide son pôle aéronautique
Le Maroc consolide son pôle aéronautique
© LATECOERE

| yann cochennec

Le Maroc consolide son pôle aéronautique

Le Maroc continue de renforcer son pôle de sous-traitance aéronautique. Le groupe Latécoère, via sa filiale Latelec spécialisée dans les meubles avioniques, vient à son tour d'y prendre pied. L'entreprise française disposera bientôt près de Casablanca d'un site de production de près de 6 000 m2 dédié à la réalisation des meubles avioniques pour les Airbus A320 et A350.

A l'horizon 2018, Latécoère prévoit d'employer environ 300 personnes sur son site de Casablanca. Une projection faite sur la base des prévisions de cadence annoncées pour ces deux programmes d'Airbus. La nouvelle implantation, après la Tunisie et le Mexique, s'accompagne d'un programme d'investissements de 10 M€ sur cinq ans.

De son côté, Stelia Aerospace continue de s'étendre au Maroc. Déjà implantée depuis des années, la filiale à 100 % du groupe Airbus, disposera à terme d'une nouvelle usine de plus de 15 000 m2, toujours à Casablanca et qui viendra compléter les infrastructures existantes. Entre 400 et 500 salariés assureront sur le nouveau site l'assemblage de sous-ensembles aéronautiques complexes, tels que des éléments de fuselage d'Airbus A320 et A330.

Pour autant, Stelia Aerospace n'oublie pas la Tunisie puisque l'entreprise devrait y investir plus de 30 M€ supplémentaires dans les prochaines années, selon le ministre tunisien de l'Industrie, de l'Energie et des Mines, Zakaria Hamad. Un investissement qui devrait créer 200 emplois directs. En juin dernier, Cédric Gautier, président de Stelia Aerospace, avait souligné que les sites tunisien et marocain étaient complémentaires.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription