0
Espace

| Guillaume Belan (¦ Guillaume Belan) 427 mots

Le Koweït confirme et signe pour le Caracal

H225M LE KOwEïT A CONFIrmé CET éTé SON INTENTION d'ACHAT d'HéLICOPTèÈèrES muLTImISSIONS H225m CArACAL.

Le contrat était attendu,la signature est finalement intervenue cet été. Le 9 août à Koweit City, cheikh Khaled al-Jarrah al-Sabah, le ministre koweïtien de la Défense, a signé avec Guillaume Faury, président d'Airbus Helicopters, en présence de Jean-Yves Le Drian, le contrat d'acquisition de 30 hélicoptères H225M Caracal pour près d'1,1 Md€. En négociation depuis plus d'un an, l'émirat augmente au final sa commande, qui passe de 24 à 30 hélicoptères.

Enfin! La décision koweïtienne date de mai 2015. C'est à l'issue d'une compétition que le Koweït avait décidé de retenir le H225M d'Airbus Helicopters, coiffant au poteau ses concurrents italien (AgustaWestland) et américain (Sikorsky). Ce choix avait alors été signifié à Jean-Yves Le Drian par son homologue à Riyad, en marge du sommet du Conseil de coopération du Golfe. Des négociations exclusives avec la France s'étaient enclenchées.Les deux ministres de la Défense se sont vus ensuite à plusieurs reprises.Mais il aura fallu attendre le feu vert de l'émir du Koweït, le cheikh Sabah al-Ahmad al-Jaber al-Sabah.

BONNE NOUVELLE. Un contrat important pour l'hélicoptériste européen,qui assure de l'activité pour ses ateliers de Marignane.Les livraisons des premiers appareils doivent intervenir dans vingt-neuf mois et s'achever dans quarante-neuf mois.Sur ces 30 hélicoptères multimissions Caracal, 24 équiperont les forces armées koweïtiennes et six autres seront mis en oeuvre par la garde nationale koweïtienne. Les Caracal koweïtiens assureront des missions de transport, de recherche et sauvetage au combat (CSAR) et d'appui au sol. Le contrat comporte également un volet formation, qui sera assuré par DCI (Défense Conseil International), spécialisé dans le transfert de savoir-faire des armées françaises et qui accom-pagne traditionnellement les grands contrats export.

Celui-ci constitue une véritable bouffée d'oxygène pour Airbus Helicopters, en mal de commande d'hélicoptères lourds, avec un chiffre d'affaires en baisse (moins 9 % au premier semestre). Et alors que l'industriel pâtit toujours des conséquences du crash du Super Puma H225 (version civile du Caracal) en Norvège, toujours interdit de vol en Europe, l'incertitude continue de régner sur la commande polonaise du H225M.

Ce contrat s'inscrit dans le cadre d'une relation stratégique entre l'émirat et la France. « Par cette décision,le Koweït renforce encore le partenariat stratégique qui lie nos deux pays depuis plusieurs décennies alors que nous sommes aujourd'hui engagés côte à côte dans la lutte contre Daech en Irak et en Syrie »,a commenté le ministre français de la Défense. Ce contrat devrait être suivi par d'autres.L'émirat souhaite moderniser sa flotte de patrouilleurs et pourrait également acheter des véhicules blindés légers.2,5 Md€ de contrats étaient évoqués en octobre 2015 (Caracal compris).

¦ Guillaume Belan

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription