0
Aviation Civile
Le groupe ADP accuse une perte nette de près de 1,2 milliard d'euros en 2020
Le groupe ADP accuse une perte nette de près de 1,2 milliard d'euros en 2020
© ADP

| HEGUY Jean-Baptiste 343 mots

Le groupe ADP accuse une perte nette de près de 1,2 milliard d'euros en 2020

Le chiffre d'affaires est en recul de 54,5% par rapport à 2019, à 2,1 milliards d'euros. Le résultat opérationnel courant est en perte, à -1,1 milliard d'euros.

Comme Air France-KLM qui a annoncé ses résultats financiers le même jour, le groupe ADP a fortement subi en 2020 l'impact de la crise du transport aérien mondial lié à la pandémie du Covid-19. Le gestionnaire aéroportuaire enregistre sur l'ensemble de l'exercice une perte nette de près de 1,2 milliard d'euros (contre un bénéfice de 588 millions d'euros pour l'exercice annuel 2019). Le résultat opérationnel courant est aussi en perte de 1,1 milliard d'euros (contre un bénéfice opérationnel de près de 1,1 milliard d'euros en 2019). Seul le bénéfice avant impôts (EBITDA) est resté positif, à 168 millions d'euros, mais en baisse de 90,5% par rapport à celui dégagé en 2019. Cela a pu être réalisé grâce au plan d'optimisation de coûts à hauteur de 668 millions d'euros, engagé par le groupe ADP pour amortir l'impact de la crise. 

Recul du chiffre d'affaires de 54,5%

Le chiffre d'affaires du groupe ADP est lui, en recul de 54,5%, à 2,1 milliards d'euros. Le trafic de la totalité des aéroports du groupe ADP (hors du trafic d'Istanbul Atatürk est des aéroports indiens de GMR en 2019) a chuté de 60,4%, avec 96,3 millions de passagers. Le trafic de Paris Aéroport (Roissy CDG et Orly) s'est effondré de 69,4%, à 33,1 millions de passagers. Rappelons que lors du premier confinement en France, l'aéroport d'Orly a été fermé entre le 1er avril et le 26 juin 2020.

Hypothèse de trafic de 45 à 55% des niveaux pré-crise pour l'année 2021 pour le groupe 

Le trafic actuel est toujours très perturbé. Suite à la fermeture des frontières françaises aux liaisons hors Union européenne, le groupe ADP a annoncé tout récemment la fermeture jusqu'à nouvel ordre du terminal 4 d'Orly. Pour l'instant, seuls les terminaux 2 et 3 d'Orly fonctionnent partiellement. A Roissy CDG, seuls les terminaux 2E et 2F sont en actuellement en activité. L'hypothèse de trafic pour le groupe ADP pour 2021 est comprise entre 45 et 55% du trafic groupe de l'année 2019 et de 35 à 45% du trafic 2019 pour Paris Aéroport. 

 

 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription