0
Espace
Le Dragon n'aime pas l'huile
Le Dragon n'aime pas l'huile
© DR

| Stefan Barensky

Le Dragon n'aime pas l'huile

La contamination qui a entraîné le report de la prochaine mission de ravitaillement de la Station spatiale internationale par SpaceX était due au lubrifiant d'une machine utilisée pour coudre les protections thermiques.

La capsule Dragon SpX-3, qui devait être lancée vers l'ISS le 16 mars, décollera finalement de Cape Canaveral au sommet d'un lanceur Falcon 9 le 31 mars à 02h50 TU.

 

Un report avait été décidé la semaine dernière après la découverte de taches de lubrifiant dans le « trunk », la section non pressurisée à l'arrière de la capsule. Cette pollution proviendrait d'une machine utilisée pour coudre ensemble les protections thermiques textiles à l'intérieur de la section arrière du véhicule.

 

Depuis une semaine, SpaceX et la Nasa ont tenté de déterminer si ces taches grasses pourraient dégazer une fois sur orbite et contaminer les capteurs optiques sensibles des charges utiles qui y seront transportées.

 

Ce vendredi, SpaceX a annoncé que les protections thermiques tachées ne seraient ni remplacées ni traitées mais voleraient en l'état, car la pollution ne présenterait pas de danger significatif et que la Nasa n'a spécifié aucun critère pour une telle contamination.

 

Pour cette mission, la capsule Dragon doit livrer deux modules expérimentaux externes pour la Station. HDEV (High Definition Earth Viewing) doit tester quatre caméras du commerce pour de potentielles applications d'observation de la Terre, tandis qu'OPALS (Optical Payload for Lasercomm Service) est un terminal de télécommunications laser qui permettra de réaliser des liaisons entre la Station et la sonde lunaire américaine Ladee.

 

 

La capsule Dragon SpX-3 en cours d'intégration sur le lanceur Falcon 9
La capsule Dragon SpX-3 en cours d'intégration sur le lanceur Falcon 9 © SpaceX
La capsule Dragon SpX-3 en cours d'intégration sur le lanceur Falcon 9
La capsule Dragon SpX-3 intégrée au sommet de son lanceur Falcon 9
La capsule Dragon SpX-3 intégrée au sommet de son lanceur Falcon 9 © SpaceX
La capsule Dragon SpX-3 intégrée au sommet de son lanceur Falcon 9

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription