0
Aviation Civile
Le CSeries avance mais perd un client potentiel
Le CSeries avance mais perd un client potentiel
© Bombardier

| Léo Barnier

Le CSeries avance mais perd un client potentiel

Petit à petit, le CSeries continue d'avancer. Alors que le premier prototype de vol (FTV1) a fini d'ouvrir l'intégralité de son enveloppe de vol au mois d'avril, Rob Dewar, directeur général du programme, a fait un point sur l'avancement des tests. Il a ainsi annoncé que le FTV4 avait été pris en compte par les équipes d'essais en vol. Il doit voler « très prochainement ». Il a aussi précisé que les trois premiers prototypes avaient franchi la barre des 100 vols et 300 heures de vol. En revanche, le CSeries va devoir renoncer à ses espoirs de commandes par Air Canada à court terme. En difficulté financière au premier trimestre, la compagnie nationale a annoncé qu'elle continuerait d'exploiter ses Embraer 190 pour le moment.

 

A propos du FTV1, Rob Dewar a précisé que le FTV1 avait donc atteint l'altitude de 41 000 pieds (12 500 m) et la vitesse de Mach 0,82 (870 km/h). Il a aussi procédé aux essais toujours sensibles de décrochage. Les ingénieurs de Bombardier peuvent désormais déterminer les performances réelles d'atterrissage et de décollage de l'appareil. Le FTV1 a aussi reçu une antenne satellite en bande Ku. Conçue en partenariat avec Panasonic Avionics Corporation (Panasonic), elle doit offrir une connectivité mondiale (en option) au CSeries : téléphone, Internet, télévision.

 

Le FTV2 a lui subi des séries de tests de températures extrêmes (chaud et froid) au laboratoire climatique McKinley, sur la base aérienne d'Eglin AFB. Le FTV3, basé à Wichita (Kansas), a réalisé des tests sur différents systèmes électriques et avioniques : TCAS, système de communication... Les équipes d'essais s'attaquent désormais au système de gestion de vol (FMS), à celui de navigation ainsi qu'aux performances d'atterrissage.

 

Le FTV4, premier appareil représentatif de série, a donc été pris en compte pendant la première semaine de mai. Il a reçu la peinture définitive des avions de série. Il doit en effet réaliser des tests de performance et donc être le plus conforme possible aux appareils de production.

 

Rob Dewar a aussi indiqué que le FTV5 – le premier a recevoir une cabine complète – et le premier CS300 (version allongée de l'appareil) avançait bien. L'assemblage de la structure de ce dernier est presque achevé. Le premier vol d'un CS300 doit avoir lieu d'ici la fin de l'année. L'usine d'assemblage final doit également être prête en 2014.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription