0
Espace
Le Crew Dragon stoppé par le mauvais temps
Le Crew Dragon stoppé par le mauvais temps
© NASA TV

| Pierre-François Mouriaux

Le Crew Dragon stoppé par le mauvais temps

Le premier vol spatial privé américain a été reporté d’au moins trois jours, faute de météo clémente sur la Floride.

Trop d’électricité dans l’air

La date avait été fixée quarante jours à l’avance, pour une fenêtre immédiate le 27 mai à 16 h 33, heure de Floride (22 h 33, heure de Paris).

Mais les prévisions météo étaient assez pessimistes depuis quatre jours, oscillant entre 40 et 60 % de chances de pouvoir lancer dans le respect des exigences de sécurité.

De fait, les nuages, la pluie, le vent (limité à 48 km/h au sommet de la tour de lancement) et surtout les risques d’orage et d’éclairs auront eu raison de la première tentative de lancement habité du vaisseau Crew Dragon de SpaceX, occupé par les astronautes américains Doug Hurley et Bob Benhken, de fait de l’approche de la tempête tropicale Bertha au large de la Caroline du Sud, au nord de la Floride et du Centre spatial Kennedy.

C’est donc dix-sept minutes avant le H0, alors que l’équipage était installé depuis plus de deux heures dans la cabine, que le remplissage des réservoirs du lanceur avait démarré et que plus d’un million de personnes suivaient la retransmission en direct sur les réseaux sociaux, que le directeur de vol de SpaceX a informé Hurley et Benhken d’un abandon du compte à rebours.

 

Retour à Washington

Le président des Etats-Unis Donald Trump, arrivé au Cap en famille un peu moins de deux heures avant la fin du compte à rebours, a dès lors écourté son séjour, annulant notamment le discours qu’il devait tenir après le décollage dans le VAB, le célèbre bâtiment d’assemblage final des fusées lunaires, des navettes spatiales et bientôt du SLS de la Nasa.

Il prévoit cependant de revenir pour la prochaine tentative.

 

Prochains créneaux

« Ce fut un bon effort de l'équipe, mais nous comprenons », a répondu Doug Hurley, le commandant de bord, en apprenant le report de lancement.

Quarante minutes ont ensuite été nécessaires pour vidanger le lanceur.

L’équipage est finalement sorti de la cabine cinq minutes avant minuit, heure de Paris.

La prochaine tentative de lancement aura lieu samedi 30 mai à 15 h 22, heure de Floride (21 h 22, heure de Paris), avec pour l’instant 50 % de chances de bénéficier d’un vert météo.

La fenêtre suivante sera dimanche 31 mai à 15 h 00, heure de Floride (21 h 00, heure de Paris).

A suivre en direct sur Nasa TV.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription