0
Défense
Le CEAM adapte son parc et se concentre sur le Mirage 2000D et le Rafale
Le CEAM adapte son parc et se concentre sur le Mirage 2000D et le Rafale
© Jean-Marc Tanguy

| Jean-Marc Tanguy

Le CEAM adapte son parc et se concentre sur le Mirage 2000D et le Rafale

 

Le centre d'expertise aérienne militaire (CEAM) n'a plus que des Rafale et des Mirage 2000D pour ses expérimentations "Chasse". Il a rendu son dernier Mirage 2000-5 à l'atelier industriel de l'aéronautique de Clermont-Ferrand, où il achève un chantier d'entretien. A l'issue, l'appareil réintégrera les forces, où ses capacités (canon, MICA EM et IR) permettront de prendre la police du ciel, et donc, de dégager d'autant les Rafale de cette tâche. Un deuxième Mirage 2000-5 avait déjà été rendu.

L'escadron de chasse et d'expérimentation (ECE) "Côte d'Argent", une des trois unités Tigre françaises aligne donc désormais cinq Rafale (un monoplace et quatre biplaces) et quatre Mirage 2000D. L'essentiel de leur job vise à travailler les urgences opérations du moment :  SATCOM et Mk82 sur Rafale, Quick Draw sur Mirage 2000D, les deux appareils étant aussi concernés par l'outil connecté d'aide à la décision et la définition (ou OCAD2), qui doit entrer en service en septembre.

L'escadron aligne en outre trois Alpha Jet et un TBM700 pour un total de 20 navigants (pilotes et navigateurs), même si les ressources du CEAM compte au total une quarantaine de navigants.

 

 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription