0
 
Le caisson de voilure du MC-21 aux essais
Le caisson de voilure du MC-21 aux essais
© Irkut

| Antony Angrand

Le caisson de voilure du MC-21 aux essais

Le futur biréacteur Irkut MC-21 voit actuellement son caisson d'aile faire l'objet d'essais au banc, sous la forme de tests destinés à simuler les conditions de vol réelles, au TsAGI ou institut d'aéro-hydronamique central de Moscou. Le but est d'évaluer la résistance du caisson dans le temps et sous l'accumulation des efforts supportés par la pièce. Cette dernière sera ensuite expédiée dans un autre centre d'essais, localisé à Turayevo pour être soumise à d'autres essais, notamment une campagne de tests de simulation d'impacts d'oiseaux, avant d'être renvoyée au TsAGI pour d'autres essais complémentaires.

La conception de l'appareil est dérivée de celle du biréacteur Yakovlev Yak-242 qui ne vit pas son développement aboutir, lui-même basé sur le triréacteur Yakovlev Yak-42. Selon une déclaration du vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine, lorsque le MC-21 sera produit en série, il sera alors rebaptisé Yak-242. L'appareil est destiné à remplacer les Tupolev Tu-154 et Tu-204, Tu-214 en service. La certification de l'appareil et les premières livraisons avaient été initalement planifiées pour 2016, mais ces dernières ont été reportées à 2017.  

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription