0
Avions de transport
Le C-5 Galaxy fête ses 50 ans © Lockheed Martin

| Antony Angrand

Le C-5 Galaxy fête ses 50 ans

Développé la fin des années 1960 par Lockheed Martin pour convoyer des troupes et de l'équipement en Asie, le C-5 Galaxy a fêté au début du mois d'août ses cinquante ans tandis que Lockheed livre la nouvelle version, dite C-5M Super Galaxy, à l' U.S. Air Force.

Le C-5 est le plus grand appareil de la flotte de l'U.S. Air Force. Lockheed en a produit 131 et chaque appareil peut transporter deux chars M1A1 ou un hélicoptère Chinook. Selon Lockheed, un C-5 à pleine charge est d'une masse supérieure à 362 tonnes. 

Bien que le Galaxy soit un appareil de transport militaire, il a aidé General Electruc dans le domaine de l'aviation commerciale. En effet, la motorisation originale de l'appareil fait appel à des turboréacteurs TF39, soit des double-flux dont les prototypes furent testés en vol sur un B-52, le quadriréacteur le plus proche en termes de dimensions du C-5.

Le TF-39 permit de réduire la consommation d'un quart par rapport aux autres moteurs alors en service tout en offrant plus de poussée. GE en dériva une version civile, le CF6, lancée en 1971, qui motorisa notamment le Boeing 747. Sept mille de ces moteurs ont été commercialisés depuis, tandis que les vénérables TF39 ont laissé place, sur les C-5M Super Galaxy, au GE F138, soit la version militaire du CF6 revu et corrigé. Ce dernier offre plus de poussée et une empreinte sonore réduite, permet d'obtenir une distance de décollage raccourcie et surtout une amélioration de 58 % du taux de montée ainsi qu'une dépendance moindre aux ravitailleurs en vol.

 

Boeing 747 General Electric Lockheed C-5 Galaxy Turboréacteurs Turboréacteurs double-flux ArianeGroup ArianeWorks CNES Démonstrateur INNOVATION Lanceurs du futur Lanceurs européens Lanceurs réutilisables Plateforme d’accélération Startups Themis

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription