0
Aviation Civile
L'ATR 72-600 en tournée dans l'Ouest africain © DR

| yann cochennec

L'ATR 72-600 en tournée dans l'Ouest africain

Un ATR 72-600 aux couleurs d'Air Sénégal va effectuer une tournée de démonstration dans trois pays d'Afrique de l'Ouest, histoire de ne pas laisser le concurrent Bombardier Q400 occuper toute la place.

Du 11 au 14 décembre, un ATR 72-600 habillé de la livrée d'Air Sénégal, effectuera une tournée de démonstration dans trois pays d'Afrique de l'Ouest. L'appareil se posera à Bamako au Mali, à Accra au Ghana et à Ouagadougou au Burkina Faso. Cette première démonstration d'un ATR de la famille -600 n'est pas innocente. Ces trois capitales sont notamment desservies par Asky Airlines et Air Côte d'Ivoire, deux gros opérateurs africains du Bombardier Q400, concurrent de l'ATR 72-600. Sans oublier la volonté du gouvernement du Ghana de relancer une compagnie aérienne nationale. Une situation qui a le don "d'agacer" ATR qui est désormais dans une phase de reconquête. Si ATR revendique une centaine d'appareils en service dans 18 pays africains, force est de constater que Bombardier en annonce plus de 120 dont environ 70 Q400. Une donne que ATR a l'intention de changer s'appuyant à la fois sur les besoins du marché africain et les atouts du turbopropulseur face aux spécificités de ce marché. Les prévisionnistes d'ATR tablent sur un besoin pour 300 turbopropulseurs sur les 20 prochaines années pour l'Afrique et le Moyen-Orient. Et ATR de souligner qu'il est "le seul constructeur à proposer un avion capable de couvrir à la fois les segments des 50 et 70 places, permettant ainsi d'adapter la capacité des appareils à la demande du marché".

Air Sénégal ATR ATR 72-600 Bombardier Q400

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription