1
Espace
L’Agence spatiale européenne prépare le monde d’après
L’Agence spatiale européenne prépare le monde d’après
© ESA

| Pierre-François Mouriaux

L’Agence spatiale européenne prépare le monde d’après

L’ESA propose cinq « webnaires » avec son directeur général, en direct sur la chaîne ESA TV, les 4 mai, 20 mai, 3 juin, 9 juin et 15 juin.

Un futur meilleur

Alors que la pandémie de Covid-19 a d’ores et déjà bouleversé le quotidien de tous de chacun, l’Agence spatiale européenne étudie comment le spatial peut contribuer à améliorer la vie sur Terre dès à présent, et réfléchit au monde d’après.

Une série de réflexions et de propositions seront présentées en ligne (en anglais) dans le cadre de « webinaires » (séminaires sur le web) interactifs de 60 minutes, en présence à chaque fois du directeur général de l’ESA, Jan Woerner, et de différents experts – en en économie, géopolitique, psychologie, médecine, science des données et services numériques.

 

Première le 4 mai sur le climat

La première séance se déroulera ce lundi 4 mai à 17 heures (heure de Paris) sur https://esawebtv.esa.int/

Elle aura pour thème « Prendre soin du climat : vie à distance, vie de meilleure qualité ? », et accueillera également Josef Aschbacher (directeur des programmes d’observation de la Terre à l’ESA), Jakob Blasel (jeune activiste climatique allemand), Alfredo Roma (consultant pour le secteur aérospatial) et Paolo Vineis (professeur d'épidémiologie environnementale à l'Imperial College de Londres).

Il sera possible de poser des questions aux intervenants via Twitter, à l’aide du hastag #AskESA

 

Séances suivantes

Quatre autres rendez-vous sont d’ores et déjà programmés au même endroit :

- mercredi 20 mai à 17 heures : « Santé »

- mercredi 3 juin à 17 heures : « Éducation et vie sociale des Milléniums »

- mardi 9 juin à 15h30 : « Travailler efficacement, travailler à distance »

- lundi 15 juin à 17 heures : « COVID-19 : réinventer votre modèle économique »

 

Détails sur www.esa.int/About_Us/Corporate_news/Live_discussion_on_caring_for_the_climate_after_COVID-19 (en anglais).

Répondre à () :


Captcha
Cynhermien | 06/05/2020 08:54

Réduire le nombre de naissance pour faire baisser le nombre d'humains, terraformer une partie de la Lune et Mars. Le confinement lié au virus fait un bien fou à la Terre. Une prise de conscience global va t'elle avoir lieu et pendant combien de temps ?

| | Connexion | Inscription