0
Défense
La Pologne choisira entre Eurosam et Raytheon pour sa défense aérienne
La Pologne choisira entre Eurosam et Raytheon pour sa défense aérienne
© MBDA

| ehuberdeau

La Pologne choisira entre Eurosam et Raytheon pour sa défense aérienne

Malgré un budget de la défense limité, la Pologne poursuit l'effort de modernisation de ses capacités de défense. Le ministère de la Défense a annoncé avoir retenu les offres de Raytheon et Eurosam pour la dernière phase de son programme d'acquisition d'un système de défense aérienne.

 

Les offres de Lockheed Martin (Qui proposait le système Meads) et du gouvernement israélien sont donc rejetées.

 

Varsovie choisira entre le système Aster 30/SAMP/T du consortium Eurosam comprenant Thales et MBDA et le système Patriot proposé par Raytheon. Le vainqueur devrait être annoncé avant la fin de l'année.


Avant de moderniser ses capacités de défense aériennes, la Pologne a procédé à la modernisation de ces défenses côtières en commandant en 2008 au prés du groupe norvégien Kongsberg des batteries de missiles anti navires NSM (Naval Strike Missile).


Le futur système de défense aérienne viendra compléter les moyens d'interception de l'Armée de l'air polonaise qui aligne 48 F-16C/D réceptionnés entre 2006 et 2008 et 32 MiG-29 Fulcrum d'origine soviétique. Le système de défense aérienne ajoutera également une capacité anti-missiles.

 

A travers cet appel d'offre, la Pologne cherche en effet à se doter d'une capacité de défense contre les missiles qui soit compatible avec les systèmes de l'Otan. Varsovie espère ainsi pouvoir par la suite participer au développement d'un système de défense anti-missiles européen.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription