1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Aviation Civile

0
Couverture
© Airbus
02/10/2018 15:44 | Par HEGUY Jean-Baptiste

La low cost Primera Air cesse ses activités

Le secteur low cost long courrier de troisième génération a connu sa première victime. La compagnie danoise Primera Air a annoncé le 1er octobre à minuit qu'elle cessait toute activité, avec des vols stoppés à partir du 2 octobre. 

"La compagnie a travaillé sans relâche durant les derniers mois pour obtenir un financement à long terme. N'ayant pas pu obtenir de notre banque un prêt relais, nous n'avons pas eu d'autre choix que de déposer le bilan", a déclaré le Conseil d'administration de Primera Air dans un communiqué. 

La direction met aussi en avant des problèmes opérationnels pour expliquer la situation de la compagnie. "Durant ces deux dernières années, plusieurs événements malchanceux ont affecté la situation financière de Primera Air. En 2017, la compagnie a du retirer un appareil de ses opérations à cause d'un problème de corrosion sévère et a du supporter le coût total de la réparation dont une perte supérieure à 10 millions d'euros à résulter", justifie le Conseil d'administration de la compagnie. "L'année a débuté avec un fantastique lancement de notre projet low cost long courrier, avec une flotte de A321neo tous neufs. Malgré cela, à cause de retards importants de livraisons d'avions ce lancement est devenu incroyablement problématique : problèmes opérationnels, annulations de nombreux vols, pertes de chiffre d'affaires entre autres. De plus, pour remplir ses obligations face à ses passagers, Primera Air a du louer des avions et supporter des coûts supplémentaires de plus de 20 millions d'euros", poursuit la direction de la compagnie. Elle précise encore que le choix de cesser les opérations maintenant est aussi "du au fait de l'environnement difficile auquel les compagnies doivent faire face maintenant, a des prix de billets bas et des coûts de carburant élevés". 

Rachetée par le groupe danois Primera Air Travel Group 2008, la compagnie avait été initialement créée en Islande en 2003, sous le nom de JetX. En 2014, Primera Air est devenue une compagnie régulière avec un transporteur principal basé à Copenhague (Primera Air Scandinavia) et une filiale basée à Riga (Primera Air Nordic). En avril 2018, Primera Air avait ouvert trois bases européennes : Londres Stansted, Roissy CDG et Birmingham d'où elle avait ouvert des vols transatlantiques vers New York/Newark, Boston et Toronto. Elle avait initialement annoncé qu'elle lancerait des vols au départ de Bruxelles en 2019, vers New York, Washington et Boston. 

Suite aux allégations de retards de livraison d'avions, Airbus n'a souhaité faire aucun commentaire. Au 1er octobre 2018, la flotte de Primera se composait d'abord de 5 A321neo (avec un sixième en commande, plus deux A321neoLR que la compagnie devait réceptionner d'ici la fin de l'année et dont elle était compagnie de lancement). L'ensemble des huit A321neo (standard et LR) devait être loué auprès de plusieurs loueurs d'avions, dont GECAS et Air Lease Corp. Le reste de la flotte en service était constitué par 2 Boeing 737-700 exploités par Primera Air Nordic et 7 Boeing 737-800 (deux exploités par Primera Air Scandinavia et cinq par Primera Air Nordic). Primera Air avait par ailleurs 18 Boeing 737 MAX 9 en commande pour des livraisons qui devaient débuter en 2019. 

 

Faillite low cost européennes low cost long courrier Primera Air

Répondre à () :

| Connexion | Inscription