0
Aviation Civile
La France championne du monde de voltige aérienne
La France championne du monde de voltige aérienne
© Julien Fechter Armée de l'Air

| George de Bonadona

La France championne du monde de voltige aérienne

La 28ème édition des WAC (World Aerobatic Championship) s’est terminée samedi dernier. La France est une nouvelle fois à l’honneur. Du 20 au 28 août, cinquante-huit pilotes de dix-huit nationalités se sont affronté à Châteauroux.

Au classement général, le titre de champion du monde est accordé à Alexandre Orlowski à bord d’un Extra 330SC. Sur la seconde marche du podium, le Russe Mikhail Mamistov, lui aussi équipé d’un Extra 330SC. Vient ensuite l’espagnol Castor Fantoba sur Sukoï 26M. Sur les dix français présents cette année, cinq ont fini dans le « top 10 ». Constat intéressant, il s’agit de la plus grande délégation, la Russie et les Etats-Unis étant chacun représentés par 8 pilotes.
Le titre de champion du monde féminin de voltige revient pour la deuxième fois consécutive à Aude Lemordant.

La compétition se déroule en quatre manches : un programme connu, un libre, et deux inconnus. Mais comme il y a deux ans, la météo est venue perturber la compétition puisqu’elle a obligé les organisateurs à annuler la dernière manche. Si quelques pilotes ont pu la courir, elle fut finalement retirée du classement. La France, championne du monde au général, a donc remporté deux des trois manches : les programmes libre et inconnu, masculin comme féminin. Le programme libre a été remporté par l’américain Robert Holland à bord de son MXS.

La compétition s’est achevée samedi dernier par un meeting aérien. Au programme des démonstrations, quelques pilotes compétiteurs, la patrouille de France et le Rafale Solo Display.

Après le grand chlem de 2013 au Texas, il était difficile de faire mieux. A l’époque la France avait remporté les quatre manches que comporte la compétition malgré un très fort vent. Les deux stars de l’époque, Nicolas Ivanoff et François le Volt n’ont pas participé à la compétition cette année, étant présent dans une autre compétition de renommé mondiale, les Red Bull Air Race.

Le capitaine Orlowski en train de se brêler.
Le capitaine Orlowski en train de se brêler. © Vanessa Imber Armée de l'Air
Le capitaine Orlowski en train de se brêler.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription