0
Défense
La Corée du Sud accroit son budget de défense © Republic of Korea - Ministry of National Defense

| BOQUET Justine

La Corée du Sud accroit son budget de défense

La Corée du Sud a adopté un budget en hausse pour sa défense afin de renforcer ses capacités militaires.

Le 11 janvier, l'agence de presse sud-coréenne Yonhap a annoncé qu'un plan de défense pour la période 2019-2023 avait été publié par le Ministère de la Défense sud-coréen. Ce document prévoit une augmentation des dépenses militaires avec une hausse annuelle estimée à 7,5%. Un montant de 241,9 Md$ (soit 270 000 Md de wons) sera investi pendant les cinq prochaines années. L'objectif est de pouvoir doter les forces sud coréennes de moyens modernes et de « bâtir des capacités indépendantes pour contrer les menaces » pouvant peser sur le pays, rapporte Yonhap.

Avec cette augmentation annuelle de 7,5%, le budget de la défense de la Corée du Sud passera de 46 700 Md de wons en 2019 à 61 800 Md de wons en 2023. Cette décision marque un changement de taille, alors que l'augmentation moyenne lors des dix dernières années est estimée à 4,9%.

Deux axes d'effort ont été décidés par le ministère de la défense. Sur les 270 000 Md de wons, « le ministère projette de consacrer 94 100 Md de wons au renforcement des capacités de défense et 176 600 Md à la gestion des forces militaires jusqu'en 2023 », détaille l'agence Yonhap. Le budget alloué aux capacités de défense sera ainsi augmenté de 10,8% sur la période 2019-2023. « Ce plan de défense à moyen terme comprend le budget nécessaire à la « réforme de la défense 2.0 » destinée à établir des capacités de défense solides pour faire face efficacement à toutes les menaces dans un environnement sécuritaire incertain », a déclaré le Ministère de la Défense. La Corée du Sud entend ainsi se doter de satellites militaires, de drones de surveillance à moyenne et haute altitude et de missiles guidés air-sol à longue portée. « Le ministère projette de mettre en place un programme de « défense antimissile à la coréenne » composé de radars d'alerte précoce et d'intercepteurs sol-air renforcés Cheolmae, capables de détruire les cibles s'approchant à une altitude d'environ 20 km », ajoute l'agence de presse Yonhap.

Budget Corée du Sud Drones missiles satellites

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription