0
Espace
La capsule Dragon réussit son test d’abandon
La capsule Dragon réussit son test d’abandon
© SPACEX / YOUTUBE

| Pierre-François Mouriaux

La capsule Dragon réussit son test d’abandon

Le très attendu test du système d’abandon de la cabine Crew Dragon de SpaceX s’est déroulé dimanche 19 janvier. Il s’est conclu par un succès total, qui laisse entrevoir un premier vol habité au deuxième trimestre.

Appelé « In-Flight Abort » (abandon en vol), le vol d’essai réalisé hier par SpaceX visait à démontrer la fiabilité du système d'interruption de lancement de la cabine habitée Crew Dragon.

L’objectif est d’arracher le vaisseau spatial et son équipage en cas d'échec au décollage du lanceur Falcon 9, à l’aide de huit moteurs SuperDraco, et de les faire revenir en douceur en mer.

 

Neuf minutes de test.

Le décollage du Falcon 9 est intervenu à 15h30 UTC depuis la base de lancement de Cape Canaveral, en Floride.

Le système d’urgence a été actionné au bout de 84 secondes de vol, après que le lanceur ait dépassé le point de pression dynamique maximale (Max Q), à une vingtaine de kilomètres d’altitude.

La cabine (équipée de deux mannequins) a ensuite culminé à 40 km d’altitude, avant de retomber sous parachute dans les eaux de l’océan Atlantique, à 31 km du pas de tir.

L’essai a duré 9 minutes au total. L’accélération à bord de la cabine n’aurait pas dépassé 3,5 g au moment de l’allumage des SuperDraco, qui a duré 8 secondes.

Le lanceur Falcon 9 utilisé (B1046) effectuait son 4e vol depuis mai 2018. Il s’est disloqué et a explosé comme prévu, une douzaine de secondes après la séparation avec le Crew Dragon.

 

Mission SpX DM2 au deuxième trimestre 2020.

Elon Musk n’a pas pour autant entamé de pas de danse à l’issue de la conférence de presse qui a suivi l’essai du 19 janvier, comme il l’avait fait à Shanghai 12 jours auparavant, l'occasion de l'inauguration de la première usine de construction d’automobiles Tesla en Chine – des images largement reprises sur les réseaux sociaux.

En revanche, rien n’est exclu après la deuxième mission de démonstration, SpX DM2, désormais annoncée pour le deuxième trimestre 2020.

Au cours de ce vol, qui pourrait passer d’un « simple » essai de 14 jours à une rotation d’équipage « standard », une cabine Crew Dragon emportera vers la Station spatiale internationale les astronautes de la Nasa Douglas Hurley et Bob Behnken.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription