1
Industrie
Impression 3D : Premium Aerotec s'y met
Impression 3D : Premium Aerotec s'y met
© Premium Aerotec

| Duncan

Impression 3D : Premium Aerotec s'y met

Premium Aerotec vient d’inaugurer, le 20 janvier dernier, une nouvelle unité de production de pièces aéronautiques en titane par fabrication additive (ou impression 3D) dans son usine de Varel. Par la même occasion, l’entreprise annonce le début de la production en série de pièces complexes par ce procédé, notamment pour l’avion de transport militaire A400M.

La première pièce à être ainsi produite en série est un coude à double paroi du système de carburant de l’A400M. Jusqu’alors cette pièce était réalisée par le soudage de plusieurs éléments. D’où des gains importants en termes de temps et de coûts.

Pour l’instant, l’unité de fabrication additive est constituée de trois machines, avec une quatrième utilisée à des fins de développement technologique. Elles seront rejointes par une cinquième machine d’ici mai 2016.

Mais ce n’est qu’un début. Premium Aerotec a noué des partenariats avec un réseau de fournisseurs et d’instituts de recherche afin de trouver des nouvelles applications pour cette technologie et de préparer la mise en place de la chaîne des fournisseurs adaptée. L’entreprise étudie notamment, en collaboration avec Airbus, et en partenariat avec le spécialiste norvégien de fabrication additive, Norsk Titanium, l’utilisation de pièces en titane sur l’Airbus A350.

Un premier lot d’échantillons de pièces en alliage Ti-6Al-4V réalisées en fabrication additive et proches des dimensions finales a ainsi été livré par le groupe norvégien. Après finition par Premium Aerotech, ces pièces subissent actuellement les essais et les analyses requis pour permettre d’assurer la maturité technologique du procédé et la qualification des éléments ainsi obtenus. Selon Norsk Titanium, les économies potentielles par rapport aux pièces réalisées par des procédés classiques pourraient atteindre 2 à 3 M$ par avion.

Pour rappel, Premium Aerotec est une filiale allemande d'Airbus Group, constituée des anciennes usines d’Airbus de Nordenham, Varel, Brême et Augsbourg, externalisées en 2007 dans le cadre du plan de réduction des coûts Power 8. Spécialiste des aérostructures, l’entreprise possède également une usine à Brasov en Roumanie.

Répondre à () :


Captcha
mikeul.best | 23/01/2016 11:40

Ce serait intéressant de connaitre les développements d'Aérolia dans ce même domaine de l'impression 3D car dans votre avant dernier numéro on a le sentiment que ce sont les" small caps" qui investissent dans ce domaine en France parfois en partenariat/sous traitance des grands comme SAFRAN .

| | Connexion | Inscription