1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Défense

0
Couverture
© DR
17/09/2018 20:28 | Par Gilson

Ignition et Airbus s’allient pour fournir les drones de la Défense belge

Ignition - la coentreprise entre Sonaca et Sabena Aerospace créée dans le sillage de Lockheed pour le marché de remplacement des F-16 belges – s’est alliée avec Airbus pour proposer le drone Heron TP allemand à la Défense belge. Une proposition qui concerne l’équipement immédiat en drones, mais aussi, à terme, une participation de la Belgique à son successeur, l’EuroDrone.

Afin de remplacer ses vieux drones B-Hunter, la Défense belge a prévu l’acquisition pour 226 millions d’euros de deux systèmes de drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) composés chacun de deux drones. La Belgique prévoit également l’achat ultérieur (à l’horizon 2029-2030) de 4 drones supplémentaires dans le cadre d’un programme européens.

Le SkyGuardian de General Atomics semblait favori pour la première phase mais Airbus entend bien y croire jusqu’au bout en proposant une solution européenne basée sur le Heron TP, un appareil israélien à l’origine qu’Airbus adapte et certifie pour le compte du ministère de la Défense allemand. L’appareil serait livrable en 2021, comme requis par la Défense belge, et est proposé avec plusieurs formules d’acquisitions possibles dans le cadre d’un accord d’Etat à Etat entre la Belgique et l’Allemagne.

Une offre qui compte aussi désormais un volet belge puisqu’Airbus s’est allié à Ignition dans le cadre de la création en Belgique d’un centre de compétences et de vol pour les drones. Mais la proposition d’Airbus ne se limite pas au présent marché. Le géant européen propose qu’Airbus et Ignition travaillent à l’avenir ensemble pour favoriser le développement de nouvelles compétences en Belgique à travers de la participation au programme EuroDrones, lui-même une des pièces du programme Scaf (Système de Combat Aérien du Futur).

Un programme Scaf qui est également un des enjeux du marché de remplacement des F-16 belges. Dans l’hypothèse où la Belgique achèterait un appareil européen – Rafale ou Eurofighter – elle pourrait obtenir son ticket d’entrée dans le programme Scaf. Une perspective s’éloignerait si la Belgique venait à choisir le F-35 de Lockheed.

Airbus Belgique Dassault Rafale Eurofighter sabena aerospace SCAF Sonaca

Répondre à () :

| Connexion | Inscription