1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Espace

0
Couverture
© ISRO
03/04/2018 21:58 | Par Pierre-François Mouriaux

GSat 6A ne répond plus

Lancé le 29 mars vers une orbite géostationnaire, le satellite de télécommunications militaires indien Gsat 6A s’est tu dans les minutes qui ont suivi sa dernière manœuvre de mise à poste.

Tout avait bien commencé pour le satellite de télécommunications militaires Gsat 6A de l’Isro, l’Agence spatiale indienne.

Le lancement, effectué le 29 mars à 11h26 UTC depuis la base de Sriharikota à l’aide du 12e GSLV, avait permis de placer le satellite de 2 140 kg sur une orbite de transfert géostationnaire de 152 x 36 509 km, inclinée de 20,9°.

Un premier allumage du moteur d’apogée, intervenu le 30 mars à 5h52 UTC, avait ensuite permis d’atteindre une orbite de 5 028 x 36 440 km, inclinée de 12°.

 

A poste mais muet.

Un second allumage, prévu pour durer 53 minutes, devait avoir enfin lieu le 31 mars. Mais, 4 minutes après son démarrage, le contact a été soudainement perdu avec le satellite.

Le lendemain, les services américains de suivi de satellites ont repéré Gsat 6A sur une orbite de 25 979 x 36 368 km, inclinée de 3,3°, confirmant la réussite de la manœuvre.

Les tentatives de rétablir une liaison avec le satellite se poursuivent actuellement.

Le 31 août 2017, le lanceur indien PSLV XL n'avait pas réussi à placer sur orbite de transfert géostationnaire un satellite de navigation IRNSS.

Echec GSAT-6A GSLV Inde Isro

Répondre à () :

| Connexion | Inscription