1
Espace
Gros plan sur le centre ArianeGroup d’Ottobrunn
Gros plan sur le centre ArianeGroup d’Ottobrunn
© ArianeGroup

| Pierre-François Mouriaux

Gros plan sur le centre ArianeGroup d’Ottobrunn

Cet été, retrouvez notre sélection d’articles marquants parus dans nos colonnes au premier semestre 2020. Le 8 mai, dans notre numéro spécial Allemagne, nous vous présentions les installations de l’un des quatre sites d’études et de production d’ArianeGroup outre-Rhin.

Présentation générale

Situé dans la banlieue sud de Munich, en Bavière, le centre d’étude et de production d’Ottobrunn est l’un des quatre sites d’ArianeGroup implantés en Allemagne, avec Brême (dans le nord du pays), Lampoldhausen (dans le Bade-Wurtemberg) et Trauen (en Basse-Saxe). Le site est partagé avec Airbus Defence and Space (ex-EADS Astrium, auparavant Dasa), co-fondateur d’ArianeGroup en 2014 avec Safran. Il regroupe environ 350 personnes dédiées au spatial.

Ottobrunn est surtout connu pour concevoir, développer et produire des chambres de combustion pour les moteurs des deux étages du lanceur Ariane 5 (dont ArianeGroup est l’architecte industriel), ainsi que leurs vannes cryogéniques. Les chambres de combustion des moteurs Vinci et Vulcain 2.1 qui équiperont les lanceurs Ariane 6 de 2021 à 2023 sont déjà en cours d’assemblage. Mais Ottobrunn est également le premier fabricant européen de moteurs à ergols stockables comme l’Aestus, utilisé pour les Ariane 5ES entre mars 2008 et juillet 2018. C’est enfin un centre de recherche pour les technologies innovantes, telles que la combustion oxygène-méthane ou les nouveaux procédés de réalisation comme l'impression 3D. C’est ainsi que sont menées depuis novembre 2019, parallèlement à Ottobrunn et à Vernon (le site d’ArianeGroup situé dans l’Eure), les études de développement du démonstrateur européen de moteur à bas coût Prometheus (pour Precursor Reusable Oxygen METHane cost Effective propUlsion System), qui utilisera en grande partie la fabrication additive.  

 

L’atelier de production des chambres et vannes

Tandis que l’ensemble du site ArianeGroup à Ottobrunn s’étend sur 4 000 m2, l’atelier de production des chambres de combustion et des vannes cryogéniques représente une surface de 2 500 m2 – en attendant l’ouverture d’une extension de 600 m2, pour optimiser les flux de production. Toute la zone de travail bénéficie d’une température ambiante stabilisée à 21°. Elle est divisée en trois zones distinctes : l’usinage, le soudage et le contrôle. La première zone, la plus vaste, est remplie d’imposantes machines d’usinage à faire rêver tous les passionnés de mécanique : tournage, usinage cinq axes et imprimantes 3D au dernier standard. Les postes de soudage sont commandés par ordinateur, tandis que les contrôles sont effectués une précision pouvant atteindre le centième de millimètre (dix fois plus fine qu'un cheveu) !

« Une chambre de combustion de moteur d’Ariane, cela représente 300 pièces mécaniques, une pression interne de 130 bars et une puissance équivalente à celle la centrale électrique de Porcheville, que vous croisez sur l’autoroute A13 quand vous allez aux Mureaux », s’étonne toujours Pierre Godart, président franco-allemand d'ArianeGroup en Allemagne et résident bavarois depuis trois décennies.

En termes d’approvisionnement et de production, il faut aujourd'hui compter un an de délai, entre la commande des pièces d’une chambre de combustion chez Schmelzmetall, à Gurtnellen (en Suisse), et leur livraison à Ottobrunn, puis un an de fabrication. Lors de notre visite à Ottobrunn, mi-février, s’achevait l’intégration de la chambre combustion du deuxième Vinci (modèle de vol FM 2, a priori pour la première mission Galileo confiée à Ariane 6, en 2021). Composée de quatre parties distinctes, une chambre de combustion est produite en début de chaîne, puis expédiée à Vernon où le moteur complet est assemblé.

 

[…]

 

Article à (re)découvrir en téléchargeant le fichier ci-dessous.

Répondre à () :


Captcha
Giovanni Sanna | 25/08/2020 10:25

Bonjour Thierry, voici un article concernant l'additive manufacturing. Cordialement Giovanni

| | Connexion | Inscription