advertisment-image

Inscription à la newsletter La Lettre de la Défense - réservée aux abonnés


0
Défense
GMD : essai antimissile réussi
GMD : essai antimissile réussi
© MDA

| Duncan

GMD : essai antimissile réussi

 La MDA (Missile Defense Agency) a réalisé un nouvel essai, le 28 janvier dernier, du système GMD (Ground-based Missile Defense), l'un des volets basés à terre du système de défense anti-missiles balistique américain. L’essai, qui ne comportait pas de phase d’interception, est d’ores et déjà qualifié de succès, même si l’analyse détaillée des données recueillies est toujours en cours.

L’essai a commencé avec le lancement, à partir d’un C-17, d’une cible représentative d’un missile balistique moyenne portée au-dessus de l’océan Pacifique, à l’ouest d’Hawaï. La cible a été détectée par un radar AN/TPY-2 installé à Kauai ainsi que par un radar en bande X placé sur une plateforme en mer (Sea-Based X-Band Radar).

Un lanceur GBI (Ground Based Interceptor) équipé de la version CE-II de l'intercepteur EKV (Exoatmospheric Kill Vehicle) de Raytheon a été lancé de la base aérienne de Vandenberg en Californie. L’EKV a notamment effectué une série de manœuvres pour tester la performance de la version la plus récente du système de pilotage du véhicule pendant la phase terminale. L’essai avait également comme objectif de démontrer la capacité de l’EKV à réaliser l’interception d’une cible équipée de contremesures.

Le système GMD souffre depuis des années de problèmes de fiabilité, les essais réalisés jusqu’ici ayant été marqués par plusieurs échecs, même si le dernier tir, au mois de juin 2014, s’est soldé par la destruction de la cible. Une trentaine de GBI ont déjà été déployés en silo à Fort Greely (Alaska) et à Vandenberg.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription