1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Espace

0
Couverture
© Pierre-François Mouriaux/Air & Cosmos
26/07/2016 14:57 | Par Pierre-François Mouriaux

Geneviève Fioraso a remis son rapport sur l’avenir du secteur spatial français

La députée de l'Isère Geneviève Fioraso a remis ce mercredi au Premier ministre Manuel Valls son rapport parlementaire sur l’avenir du secteur spatial français.

Dans la perspective du Conseil ministériel de l'Esa qui se tiendra à Lucerne au mois de décembre prochain, le Premier ministre avait chargé Geneviève Fioraso le 20 janvier dernier, d'une mission temporaire de réflexion sur « les orientations prospectives susceptibles de renforcer la puissance et la compétitivité de la filière (...) dans les dix années à venir ».

Le 25 juillet, après six mois d'auditions d'acteurs publics ou privés du secteur, en France et à l'étranger, Geneviève Fioraso a remis un rapport de 170 pages, complété par 28 contributions diverses, intitulé « Open Space - L'ouverture comme réponse aux défis de la filière spatiale ».

Ce rapport identifie cinq enjeux majeurs :

- l’accélération de l’ouverture du spatial à une approche guidée par les applications et ouverte aux acteurs du numérique et à leur culture

- le renforcement de l’autonomie stratégique de la France et de l’Europe, en priorité pour les lanceurs et pour les satellites contribuant aux capacités de renseignement et d’action de la Défense

- le soutien public à une filière qui constitue un des investissements d’avenir à fort potentiel pour l’économie

- le développement de la coopération entre les grands acteurs français pour la mutualisation de l’effort de recherche et développement et la conquête de marchés à l’export

- la nécessité de sensibiliser les décideurs publics et le grand public sur les applications concrètes du spatial.

Soulignant l’intérêt de ce rapport et de ses conclusions, Manuel Valls s'est dit particulièrement sensible à l’idée d’ouverture du secteur aux acteurs du numérique et à leur méthode. Il a demandé aux différents ministères impliqués de s’appuyer sur ces conclusions dans la conduite de la politique spatiale française. Il était accompagné de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et de Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense.

Madame Fioraso est membre de la Commission Défense et du Groupe des Parlementaires pour l’Espace. Entre 2012 et 2015, elle a été ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche du gouvernement Ayrault puis secrétaire d'État chargée de l'Enseignement supérieur et de la Recherche dans le gouvernement Valls. Elle s'était occupée à ces titres des affaires spatiales, et avait notamment favorisé l'adoption du programme Ariane 6 lors du Conseil ministériel de Luxembourg en décembre 2014.

 

STRATÉGIE rapport Geneviève Fioraso Manuel Valls POLITIQUE SPATIALE

Répondre à () :

| Connexion | Inscription