0
Constructeurs
GE et Rolls-Royce en lice pour la motorisation du CR929
GE et Rolls-Royce en lice pour la motorisation du CR929
© DR

| Antony Angrand

GE et Rolls-Royce en lice pour la motorisation du CR929

General Electric et Rolls Royce, par le biais du General Electric GEnX et du Rolls-Royce Trent 7000, sont les deux motoristes finalistes qui pourront fournir la motorisation du nouveau long courrier développé par une coentreprise russo-chinoise qui vise à passer éventuellement à une motorisation sino-russe.

United Aircraft Corporation et Commercial Aircraft Corporation of China ont lancé le développement du long courrier CR929 l'an dernier, afin de construire un appareil capable de percer sur un marché désormais dominé par le Boeing 787 et le l'Airbus A350.

"La motorisation du CR929 sera basée soit sur le General Electric GEnX ou le Rolls Royce’s Trent 7000", a déclaré Maxim Litvinov, l'un des deux concepteurs de l'appareil. "Mais United Engine Corporation et AECC (Aero Engine Corporation of China) coopèrent également à l'étude d'un nouveau moteur,” a t-il déclaré.

La création d'AECC, voici deux ans, doit permettre, c'est du moins l'ambition de la Chine, de combler un retard technologique calamiteux. Qu'il s'agisse de Rolls-Royce, de CFMI, de General Electric, de Pratt & Whitney ou même de NPO Saturn, aucun motoriste n'a voulu jusqu'alors réaliser de transfert technologique dans ce domaine. Mais les circonstances ont évolué en deux ans. 

la création d'AECC permettra, c'est du moins l'ambition de la Chine, de combler un retard technologique calamiteux. Qu'il s'agisse de Rolls-Royce, de CFMI, de General Electric, de Pratt & Whitney ou même de NPO Saturn, aucun motoriste n'a voulu et ne veut réaliser de transfert technologique dans ce domaine.

La priorité sera donc donnée aux fournisseurs tant russes que chinois, puis aux groupes occidentaux ayant des coentreprises avec les russes ou chinois. Le nouveau turboréacteur sino-russe devrait être livré à la fin de la décennie, tandis que sa poussée devrait se situer aux alentours des 35 tonnes. L'appareil devrait de son côté réaliser son premier vol entre 2023 et 2025.

 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription