0
Industrie

| Air & Cosmos - Archives

Gabialex accompagne la montée des cadences

PERFORMANCES INDUSTRIELLES LA SOCIÉTÉ RHÔNALPINE GABIALEX COMMENCE À à tiRER LES fRuitS dE L'ObtEntiOn dE SA CERtifiCAtiOn En 9100 Et dE SA PARtiCiPAtiOn Au PROGRAMME PERfORMAnCES induStRiELLES du GifAS.

Gabialex entend donner un coup d'accélérateur à ses activités dans l'aéronautique sur fond d'augmentation des cadences.Spécialisée dans la fabrication d'équipements de refroidissement de systèmes de freinage et dans la réalisation de casseroles d'hélice d'avions légers, la société de Rillieux-la-Pape (Rhône) a, pour ce faire, travaillé à l'obtention de la certification EN 9100, qu'elle a finalement obtenue en octobre 2015. Les effets bénéfiques en ont été quasi immédiats, ainsi que s'en félicite Marc Defente, directeur de site. « Aujourd'hui, grâce à l'EN 9100, nous devenons un fournisseur agréé aéronautique par notre savoir-faire dans le repoussage [transformation de la tôle de 0,5 à 12 mm. NDLR]. Cela nous a ouvert des portes puisque nous venons d'intégrer de nouveaux clients. » IMPACT IMMÉDIAT.

Parmi ces clients figure tout d'abord Airbus Defence and Space, à Bordeaux. Les équipes de Gabialex réalisent depuis février-mars 2016 un prototype pour les parties réservoirs de la future fusée Ariane 6. La société a également été intégrée au sous-traitant d'Airbus,Ventana, pour fournir des composants d'outillage.

L'obtention de l'EN 9100 commencera à se matérialiser dans les comptes de la société à partir de 2017. Son chiffre d'affaires devrait passer à 4,9 M€, dont 22 % réalisés en aéronautique en 2018. Les livraisons de viroles pour les systèmes de freinage des appareils de la famille A320 tourneront alors à plein, les premiers ensembles étant envoyés sur les chaînes d'assemblage dès la fin de cette année.A l'avenir, la société souhaite également se positionner sur les systèmes de freinage des Airbus A350 et A380 ainsi que sur des composants du moteur LEAP.

Tirant parti de son déménagement sur un nouveau site de 6 000 m² en mai 2012, Gabialex souhaite l'équiper à présent d'une machine de découpe laser courant 2017.« Elle permettra de réaliser en interne la découpe matière de nos productions. L'investissement pourrait être de l'ordre de 0,5 M€ », ajoute le dirigeant.

EFFETS BÉNÉFIQUES.D'ici là, la PME de 43 personnes dont les effectifs pourraient progresser d'une demi-douzaine de personnes supplémentaires d'ici fin 2018 aura achevé son programme Performances industrielles du Gifas. Intégrée en octobre 2015 à la grappe Technofan,un de ses principaux clients, Gabialex a réalisé des progrès spectaculaires dans la partie OTD. De 60 %, les livraisons à l'heure ont quasiment atteint les 100 % dès janvier 2016. La démarche a également permis à Gabialex de préparer la mise en place du Lean Manufacturing. Celui-ci devrait être effectif fin 2016.

Il restera alors à la société de préparer ses prochaines certifications, à commencer par l'ISO 14001.

¦ A Lyon, Olivier Constant AIR TWEET #Chine. Le gouvernement décide de regrouper toutes les entités impliquées dans la propulsion aéronautique au sein d'une seule structure baptisée Aero Engine Corp. of China. #Boeing. Le constructeur américain aurait revu à la baisse sa prévision initiale de ventes nettes d'avions commerciaux pour l'année 2016. #Socomore. Le fabricant breton rachète à Lord Corp. ses marques Aeroglaze et Chemglaze, spécialisées dans les revêtements de protection de pales d'hélicoptères et de bords d'attaque. #Figeac Aéro. Le groupe français étudie la possibilité de créer une unité de production en Russie en partenariat avec VSMPO-Avisma et la Vallée du titane.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription