0
Défense
Feu vert pour la vente du V-22 Osprey au Japon
Feu vert pour la vente du V-22 Osprey au Japon
© Boeing

| ehuberdeau 219 mots

Feu vert pour la vente du V-22 Osprey au Japon

Le département d'Etat américain a approuvé la vente de 17 appareils convertibles Bell Boeing V-22B Block C Osprey pour le Japon. Le parlement américain doit encore se prononcer  avant que cette vente ne soit totalement validée. Le contrat total est estimé à 3 Md$ avec également des moteurs, des senseurs, des systèmes de contre mesure et des services de soutien.

Les V-22 Osprey pourront notamment opérer depuis les porte hélicoptères et les bâtiments amphibies de la composante maritime de la force d'autodéfense japonaise. Des essais avaient été réalisés en 2013 sur le porte-hélicoptères Hyuga (officiellement baptisé destroyer) et sur le bâtiment amphibie Shimokita (Classe Osumi). Ces essais avaient permis de valider la capacité du V-22 à apponter sur les bâtiments japonais et les capacités d'accueil des hangars des deux types de navires.

La configuration du V-22 est unique au monde. L'appareil peut atterrir et décoller verticalement comme un hélicoptère mais il est capable de transiter à grande vitesse (Environ 500 km/h). Cependant le V-22 est réputé complexe et a été confronté à de nombreux problèmes de fiabilité au début de sa carrière. L'appareil n'avait encore jamais été exporté. Il est en service au sein du corps des Marines. L'US Navy va également acquérir des appareils pour remplacer le C-2 Greyhound afin d'assurer les missions de liaison vers les porte-avions.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription