0
Défense
Farnborough 2014 : Londres et Paris lancent l'étude de faisabilité d'un drone de combat
Farnborough 2014 : Londres et Paris lancent l'étude de faisabilité d'un drone de combat
© Dassault Aviation

| François Julian

Farnborough 2014 : Londres et Paris lancent l'étude de faisabilité d'un drone de combat

C'est un pas supplémentaire vers un futur avion de combat européen. Le 15 juillet, au deuxième jour du salon de Farnborough, Jean Yves Le Drian, ministre de la Défense français, et son homologue britannique Philip Hammond, on signé un contrat d'étude de deux ans portant sur la faisabilité d'un "système de combat aérien futur" ou SCAF, c'est à dire un futur de drone de combat franco-britannique.

Cette phase d'étude, qui mobilisera 150 millions d'euros, doit démarrer cet automne. Cette signature officialise la déclaration d'intention faite par les deux gouvernements lors du sommet franco-britannique du 31 janvier 2014.

Si tout va bien, le SCAF (ou FCAS pour Future Combat Air System) devrait être le point de jonction entre le programme Neuron de Dassault et Taranis de BAE Systems.

Eric Trappier, Président-Directeur général de Dassault Aviation, et Ian King, Directeur général de BAE Systems, on salué cette décision qui pourrait aboutir un jour à un programme en coopération dans le domaine des avions de combat.

Pour le SCAF, Thales et Finmeccanica Selex ES vont également collaborer dans le domaine des systèmes de capteurs. Snecma et Rolls-Royce feront de même dans celui de la motorisation.

Jean-Yves le Drian et son homologue britannique entouré de l'équipe industrielle du SCAF
Jean-Yves le Drian et son homologue britannique entouré de l'équipe industrielle du SCAF © Cyrille Cosmao
Jean-Yves le Drian et son homologue britannique entouré de l'équipe industrielle du SCAF

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription