0
Industrie
Falcon 5X : accord à l'amiable entre Dassault Aviation et Safran © Dassault Aviation

| yann cochennec

Falcon 5X : accord à l'amiable entre Dassault Aviation et Safran

Safran versera 280 M$ à Dassault Aviation à titre d'indemnité dans le cadre d'un accord à l'amiable qui met un terme à leur différent sur le moteur Sivercrest qui devait propulser le Falcon 5X.

Après plusieurs mois de négociations, Dassault Aviation et Safran sont arrivé à un accord à l'amiable "qui met fin à leur différend sur le moteur Sivercrest qui était destiné à équiper le Falcon 5X". Et "dans le cadre de cet accord, Dassault Aviation percevra une indemnité de la part de Safran d'un montant de 280 M$, les autres conditions commerciales du programme qui étaient applicables au contrat Silvercrest n'étant pas affectées, notamment les contributions en cash déjà versées par Safran". En décembre 2017, Dassault Aviation avait décidé "d'engager le processus de résiliation du contrat Silvercrest" et par voie de conséquence d'arrêter le programme Falcon 5X après que Safran ait informé l'avionneur d'un nouveau "décalage du calendrier de certification du moteur Silvercrest devant permettre d'atteindre les performances du moteur dans l'ensemble du domaine de vol".

L'arrêt du Falcon 5X s'est traduit par le lancement du Falcon 6X mais avec cette fois des moteurs fournis par Pratt & Whitney Canada. Si Safran Aircraft Engines n'est plus présent sur ce nouveau programme, les autres filiales du groupe le sont comme l'illustrent les contrats de fourniture d'équipements sur le Falcon 6X signés avec Dassault Aviation.

Dassault Aviation Falcon 5X Safran Silvercrest

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription