2
Défense
Etats-Unis : réajustement budgétaire pour le département à la défense
Etats-Unis : réajustement budgétaire pour le département à la défense
© USAF

| BOQUET Justine

Etats-Unis : réajustement budgétaire pour le département à la défense

La sous-secrétaire adjoint à la défense, Elaine McCusker, a ratifié un document présentant une ré-allocation de budgets entre le département à la défense et le département pour la sécurité intérieure. Plusieurs programmes militaires sont impactés, avec des réductions au niveau des cibles d'acquisitions.

Un document budgétaire a été publié par les Etats-Unis mi-février, indiquant des transferts financiers entre le département à la défense américain (DoD) et le département pour la sécurité intérieure (DHS). Celui-ci détaille une ré-allocation budgétaire entre les deux ministères, visant à renforcer la sécurité à la frontière sud des Etats-Unis. Ainsi, un montant de 3 831 000 000$ a été débloqué au sein du DoD afin de financer les travaux devant être conduits par le DHS. Des fonds qui impactent donc directement la défense américaine, avec des réductions au niveau des cibles d'acquisitions prévues initialement pour l'année fiscale 2020. « Ces fonds sont requis afin de fournir un soutien au DHS dans les activités de lutte contre la drogue. Le DHS a identifié des zones le long de la frontière sud des Etats-Unis utilisées par des individus, des groupes et des organisations criminelles en tant que couloirs pour le trafic de drogue. Il a été déterminé que la construction de barrières physiques additionnelles et de routes autour de cette frontière est nécessaire afin d'empêcher la conduite de ces activités », peut-on ainsi lire dans la notice. Il est principalement prévu de remplacer certaines infrastructures désormais vétustes, telles que les barrières clôturant cette partie de la frontière.

Capture d’écran 2020-02-20 à 11.57.10.png
Capture d’écran 2020-02-20 à 11.57.10.png © Boeing
Capture d’écran 2020-02-20 à 11.57.10.png

Navy.

Relevant d'un enjeu sécuritaire, il a ainsi été décidé que le DoD participe au financement de ces travaux. Une participation venant donc impacter plusieurs programmes d'équipement des armées américaines. Au niveau de l'US Navy, il est ainsi prévu de réduire la cible d'acquisition des programmes JSF STOVL, V-22 et P-8A Poseidon. L'arbitrage a notamment pris en compte les lignes de production, afin de garantir un maintien de l'activité des industriels concernés.

AppareilsCible initialeRéductionNouvelle cibleSomme récupérée
JSF STOVL16214223 000 000$
V-2214212155 000 000$
P-8A Poseidon918180 000 000$


 

USAF.

Du côté des aéronefs de l'US Air Force, il est notamment prévu de réduire l'acquisition de C-130J et de MQ-9 Reaper.

AppareilsCible initialeRéductionNouvelle cibleSomme récupérée
C-130J826196 000 000$
C-130J826169 000 000$
MQ-924816160 000 000$


Concernant le C-130J, il a été estimé que ces financements étaient dans tous les cas en avance de phase au regard des besoins opérationnels. Ces budgets devraient donc être reportés à l'année fiscale 2021 (1/10/2020 – 30/9/2021), un budget qui devrait par ailleurs être prochainement voté. Dans la même lignée, les programmes F-35 et OA-X ont également été impactés, avec une réduction respectivement de 156 000 000$ (sur un budget initial de 811 500 000$) et de 180 000 000$ (sur un budget initial de 210 000 000$), pour l'année fiscale 2020. Des baisses qui seront compensées sur le budget 2021.

Du côté des Reaper, la notice indique : « la disponibilité des fonds est liée à la précocité du programme par rapport aux besoins actuels. Le programme fait actuellement l'objet d'un examen stratégique. Par conséquent, l'approvisionnement, si nécessaire, peut être reporté à un exercice ultérieur. Il s'agit d'un point d'intérêt spécial du Congrès ». Affaire à suivre donc pour le MQ-9. 

14412114143_662cbdaf62_o.jpg
14412114143_662cbdaf62_o.jpg © USAF
14412114143_662cbdaf62_o.jpg

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription