0
Aviation Civile
Encore une bonne année pour Pilatus
Encore une bonne année pour Pilatus
© Pilatus

| Antony Angrand 405 mots

Encore une bonne année pour Pilatus

Depuis trois ans l'avionneur Pilatus surfe sur les sommets. Pour la troisième fois, le chiffre d'affaires du constructeur aéronautique dépasse le milliard de francs suisses. Les résultats opérationnels, s'ils sont légèrement inférieurs à ceux de 2014, n'en restent pas moins excellents.

 

Pilatus a également doublé ses commandes par rapport à l'an dernier. La plus grosse d'entre-elles provient de la Royal Australian Air Force (RAAF) qui a commandé 49 PC-21 en décembre passé. En 2015, l'avionneur suisse a construit et livré 121 appareils à ses clients, environ la moitié d'entre eux étaient des avions civils tandis que le reste des avions produits étaient militaires. « Ces derniers génèrent les deux-tiers de notre chiffre d'affaires, notre activité avions d'entraînement s'est révélé être un pilier très stable de notre société. Pilatus adhère de manière constante à une stratégie double approche [activité militaire contrebalaçant l'activité civile et vice-versa] dans le but de compenser les fluctuations inévitables ».

 

« 2015 a été une autre année de record », a commenté Oscar J. Schwenk, président du conseil d'administration, « mais nous savons déjà que 2016 sera une année différente, au sens ou le chiffre d'affaires et les bénéfices seront inévitablement moins élevés parce que l'impact des commandes n'apparaîtra pas dans notre bilan avant 2017. Nous restons toutefois très optimistes pour les années à venir, puisque nous aurons bâti une base très solide en 2016 », a t-il ajouté.

 

« Le marché civil semble se porter mieux depuis la crise économique et financière de 2008. En 2015, nous avons livré un total de 70 PC-12 NG. Une fois de plus, l'Amérique du Nord, à laquelle nous avons livré 49 PC-12NG, reste notre marché le plus important », commente le communiqué de presse. La nouvelle version du PC-12NG sera équipée d'une hélice à cinq pales en composites et l'appareil fera l'objet de différentes améliorations aérodynamiques. Occupant une place importante dans le portfolio de Pilatus, le PC-12NG « fera l'objet d'autres développements futurs afin de garantir sa pérennité ».

 

2015 a également été une année importante en ce qui concerne le développement du PC-24, dont P01, le premier prototype, a décollé pour la première fois le 11 mai pour un vol de 55 minutes, après 580 mètres de roulage sur la piste. P02 a quant à lui effectué son premier vol six mois plus tard. Jusqu'alors les deux appareils ont accumulé plus de 400 heures de vol, les premières livraisons sont programmées à partir du quatrième trimestre 2017.

 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription