0
Industrie
Elaïs Capital vient booster Sunaero
Elaïs Capital vient booster Sunaero
© Sunaero

| yann cochennec

Elaïs Capital vient booster Sunaero

Au terme de discussions "menées de gré à gré", le fonds d'investissement Elaïs Capital est devenu le premier actionnaire du groupe Sunaero aux côtés des fondateurs de l'entreprise, Bruno Comoglio, Laurent Dumortier et Thierry Regond; et de Financière JPR-CAP. L'arrivée d'Elaïs Capital s'est faite à l'occasion d'une "augmentation de capital réservée". Dans un deuxième temps, le capital pourrait également être ouvert "aux principaux cadres du groupe".

Pour Elaïs Capital, qui réalise ainsi son troisième investissement pour le compte d'un "groupe d'investisseurs familiaux composé de quinze familles d'entrepreneurs", il s'agit d'aider Sunaero à accélérer sa croissance et son développement en Asie et aux Etats-Unis. D'où également, une "ligne complémentaire de financement en fonds propres", réservée par le nouvel actionnaire de Sunaero.

Le groupe est né du rapprochement en 2005 entre Helitest, spécialisée dans la détection rapide de fuites sur aéronefs par gaz traceur, et de Sunaero spécialisée dans la polymérisation rapide de mastics aéronautiques. Depuis, l'entreprise s'est mondialement imposée dans le secteur des solutions de diagnostic et de réparation rapide sur aéronefs (détection rapide utilisant l'hélium ou l'hydrogène, préparation des surfaces, polymérisation rapide, contrôle intégrité des voilures sans recours au carburant,....).

Une gamme très variée et très complète de solutions homologuées dans les manuels de réparation des constructeurs aéronautiques et accréditées par l'OTAN. Avec à la clef des gains de temps et des économies pour les opérateurs qui peuvent ainsi réduire l'indisponibilité des aéronefs à la fois dans les situations AOG et de maintenance programmée. Avec ce savoir-faire, il est évident que Sunaero veut partir à la conquête du monde.

L'apport d'Elaïs Capital permettra donc à Sunaero de se renforcer en Chine et de s'implanter en Australie. Avec parallèlement, de la croissance en Europe et dans les Amériques, "de façon organique et par acquisitions.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription