0
Défense
EAATTC 15-2 : Ballet de transporteurs à Orléans © Emmanuel Huberdeau

| ehuberdeau

EAATTC 15-2 : Ballet de transporteurs à Orléans

Du 18 au 29 mai 2015, la base aérienne 123 d'Orléans a accueilli la deuxième édition pour 2015 de l'EAATTC (European Advanced Airlift Tactics Training Course). Ce stage a pour objectif de former les équipages européens d'avions de transport tactique au vol en formation et de renforcer l'interopérabilité entre les différentes nations engagées. L'EAATTC a été lancé par l'Agence Européenne de Défense, il est conduit par l'EATC (European Air Transport Command) et chaque édition est organisée par l'une des forces aériennes européennes. L'édition 15-2 a donc été organisée par l'armée de l'Air sur la base aérienne d'Orléans. Six appareils ont été mobilisés pour cet exercice : un C-160 Transall allemand, un Transall français, un C-130 Hercules français, un Hercules italien, un Hercules espagnol et un Hercules belge.

Pour illustrer L'EAATTC, rien de mieux que de se plonger dans l'un des exercices de cette édition 15-2. Mercredi 20 mai 2015, en début de mâtinée, tous les équipages participants, et quelques observateurs dont des pilotes jordaniens, sont réunis en salle de briefing. L'officier renseignement explique le scénario. Il s'agit de renforcer un dispositif ami à proximité de la frontière d'un état ennemi qui se montre de plus en plus hostile. Trois vagues de deux appareils décolleront, simuleront des passages sur des aérodromes séparés puis se rendront ensemble à basse altitude vers la zone de largage (DZ : Drop Zone) pour y parachuter matériel et hommes.
La principale difficulté vient du fait que les binômes seront séparés dans un premier temps, chaque appareil devant transiter par un aérodrome différent. En minimisant au maximum les communications et en volant à environ 150 mètres du sol les deux appareils devront se retrouver pour rejoindre en formation serrée la DZ. Celle-ci est relativement courte, pour compliquer la tâche. La météo sera de la partie. Le temps passe rapidement du bleu au gris et les appareils traverseront plusieurs "grains" sur leur route. Pour mettre au point ce type de scénarios, les moniteurs de l'EATC et de l'armée de l'air s'appuient sur leur expérience en opérations. On les entend évoquer des procédures mises en œuvre en Afghanistan ou au Sahel. Petite différence, ici tous les participants devront appliquer les procédures communes définies par l'EATC.
S'ensuit la préparation des vols. Chaque binôme prépare sa mission. Italien et allemand, français et espagnols, belges et français,  tout le monde échange en anglais. Un moniteur de l'EATC supervise le briefing et oriente les équipages.

Départ aux avions. Les deux premières vagues ne largueront que du matériel. Derrière l'Hercules français et son homologue Belge, attendent, assis sur le tarmac 80 parachutistes au total, du 1er RCP (Régiment de Chasseur Parachutistes). Au signal, les hommes se mettent debout et embarquent par la porte arrière. Aussitôt l'appareil décolle. C'est parti pour plus de deux heures de vol à 150 mètres du sol et en formation serrée. La navigation se fait principalement à la vue. Les Hercules enchainent les virages serrés. Dans la soute le cœur des passagers se noue. Dans le cockpit, les deux pilotes, le navigateur et le mécaniciens sont hyper concentrés. "Au dessus du village, virage à gauche 90°…top". Le moniteur de l'EATC se tient au côté de l'équipage rappelant parfois les procédures. Il peut également introduire des complications pour tester les équipages.
Il faut parfois traverser la pluie, parfois éviter les zones où la météo est trop mauvaise. Arrive la DZ, les deux avions remontent à 300 mètres d'altitude. La sonnette résonne dans la soute. C'est le signal, en quelques secondes, les 40 parachutistes sont largués. Retour à basse altitude et poser sur la base.

A l'issue du stage, les équipages seront qualifiés pour le vol en formation. Progressivement les procédures EATC pourront être appliquées dans toute l'armée de l'Air comme dans les autres forces aériennes d'Europe facilitant la coopération. La prochaine édition de l'EAATTC aura lieu du 20 septembre au 2 octobre à Saragosse en Espagne.

Caprices du temps, le ciel passe rapidement du gris foncé...
© Emmanuel Huberdeau
... au bleu clair.
© Emmanuel Huberdeau
Assis sur le tarmac, les parachutistes du 1er RCP attendent d'embarquer.
© Emmanuel Huberdeau
Embarquement !
© Emmanuel Huberdeau
Les parachutistes embarquent par la porte arrière
© Emmanuel Huberdeau
A 150 mètres du sol les appareils approchent de la Drop Zone
© Emmanuel Huberdeau
Transall allemand au taxi.
© Emmanuel Huberdeau
Largage des 80 hommes du 1er RCP.
© Armée de l'Air

Armée de l'Air EATC Agence Européenne de Défense Hercules Transall Exercice

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription