3
Espace
Défense spatiale : un centre d’excellence Otan à Toulouse
Défense spatiale : un centre d’excellence Otan à Toulouse
© CNES / Distribution Airbus Defence and Space

| Pierre-François Mouriaux

Défense spatiale : un centre d’excellence Otan à Toulouse

Le 28 janvier, l’Organisation du traité de l'Atlantique nord a retenu la proposition française d’accueillir à Toulouse un nouveau centre d’excellence exclusivement dédié à l’espace.

L’espace, potentiel lieu de conflit

Depuis le sommet qui s’est tenu en décembre 2019 à Londres, l’Otan (Organisation du traité de l'Atlantique nord) considère l’espace comme un domaine opérationnel à part entière, susceptible de devenir un nouveau théâtre d’opérations militaires (à partir ou dans l’espace exo-atmosphérique), au même titre que les domaines terrestre, aérien, maritime et cyber.

Les Alliés ont ainsi défini une politique permettant de « soutenir au mieux les opérations et les missions de l’Alliance dans des domaines tels que les communications, la navigation et le renseignement », comme l’explique le Ministère des Armées français.

En tête de ligne, les satellites constituent de précieux atouts au sein de l’Otan pour « répondre aux crises avec plus de rapidité, d’efficacité et de précision ».

 

Une douzaine de centre déjà actifs

Depuis décembre 2019, l’Otan est en train de se doter de centres d’excellences, des organismes militaires internationaux destinés à former des responsables et des spécialistes de pays membres de l'Alliance ou de pays partenaires.

Une douzaine de centres ont déjà été désignés parmi les pays membres de l’Otan, choisis pour leur expertise et leur expérience.

Ils doivent contribuer « à l’élaboration des doctrines », évaluer « les enseignements tirés des opérations », améliorer « l’interopérabilité et les capacités », et enfin tester et valider « les concepts par l’expérimentation ». Ils font profiter l'Alliance d'une expertise et d'une compétence reconnues.

 

Toulouse, centre d’excellence

La décision a été officialisée le 4 février par le Ministère des Armées : le 28 janvier, l’Otan a confirmé son choix d’implanter l’un de ses centres d’excellence exclusivement dédié à l’espace au sein du Centre spatial de Toulouse, créé en 1968.

Il ouvrira durant l’été 2021, et accueillera à partir de 2025 42 spécialistes, dont 17 étrangers.

La France avait posé sa candidature dès décembre 2019. Elle dispose déjà d’un Centre d'analyse et de simulation pour la préparation aux opérations aériennes, implanté sur la base aérienne de Lyon Mont-Verdun, dans le Rhône. D’autre part, elle adopté en juillet 2019 une stratégie spatiale de défense, et s’est dotée en septembre suivant d’un Commandement militaire dédié à l'espace au sein de l'Armée de l'Air et de l’Espace.

Le Commandement de l’espace (CDE) étant lui-même implanté au Centre spatial de Toulouse, le Centre d’excellence de l’Otan (CEO) lui sera adossé.

Profitant de son riche environnement, industriel, académique et de recherche, le CEO de Toulouse réalisera, selon le Cnes, « des travaux de doctrine, des formations, des exercices, des analyses et de la prospective, de manière autonome ou avec le Commandement de l’espace puisqu’ils seront colocalisés ».

 

Déclarations

Florence Parly, la Ministre des Armées, salue cette décision, « qui illustre la reconnaissance de l’expertise française en matière spatiale et qui consacre la vocation spatiale de Toulouse. Elle donne, par ailleurs, corps à l’ambition affichée par l’Otan dans ce domaine ».

« Il convient de se féliciter de la reconnaissance par l’Otan de l’excellence française dans le domaine spatial, en particulier de la région de Toulouse, a pour sa part déclaré Françoise Dumas, députée du Gard et présidente de la commission de la Défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale. Il s’agit d’une très bonne nouvelle pour la ville de Toulouse, la région Occitanie et l’ensemble de l’écosystème spatial qui y est implanté et constitue une référence européenne ».

Répondre à () :


Captcha
RV | 09/02/2021 14:44

La France n'a rien à faire dans l'OTAN ! Son indépendance et sa souveraineté dépendent de sa sortie effective de cet organisme.

Klein | 09/02/2021 17:12

Centre d'excellence de l'OTAN pour mieux contrôler les activités de nos usines. Un grand bravo au Gouvernement !

patrico | 09/02/2021 18:30

Wahouhhh , l OTAN n a aucune culture , savoir et compétence dans le Space ! Et on lui ouvre les portes du CES pour installer son centre d Excellence! adossé ? au CDE ! Difficile à comprendre.

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription