1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Espace

0
Couverture
© Twitter/@Thom_astro – ESA/NASA
24/02/2017 11:02 | Par Pierre-François Mouriaux

Deux nouveaux cargos amarrés à l'ISS

Ce matin, le vaisseau ravitailleur Progress MS-05 s'est amarré à la Station spatiale internationale, une journée après la capture du Dragon CRS-10 par les membres d'équipage.

Lancé dimanche dernier depuis le pas de tir 39A du centre spatial Kennedy en Floride, le cargo automatique Dragon CRS-10 de SpaceX avait été victime d'une défaillance de son système de positionnement alors qu'il s'apprêtait à rejoindre l'ISS deux jours plus tard. L'approche finale avait alors été repoussée d'une journée, le temps de solutionner la panne. C'est donc le 23 février que les astronautes Shane Kimbrough et Thomas Pesquet ont capturé le vaisseau, à l'aide du bras télémanipulateur Canadarm2, et l'ont amarré sur le module Harmony de la station. L'opération s'est terminée à 13h12 UTC.

Expériences européennes et spectromètre Sage III.

A bord du Dragon (près de 2,5 t de cargaison) se trouvaient notamment les expériences européennes Energy (de l’ESA) et Fluidics (fruit d’un partenariat entre le Cnes et Airbus Defence and Space), qui seront menées en interface avec le Cadmos, le centre d'aide au développement des activités en micropesanteur et des opérations spatiales du Cnes, à Toulouse.

Figurait également le spectromètre de la Nasa Sage III (Stratospheric Aerosol and Gas Experiment), destiné à surveiller durant cinq ans la distribution verticale des aérosols, de l'ozone et d'autres traces de gaz dans la stratosphère et la troposphère de notre planète. Son système de pointage Hexapod (destiné à compenser les variations majeures d’orientation de la station) a été fourni par Thales Alenia Space, pour le compte de l'ESA.

Dernier vol du Soyouz U.

Le ravitailleur russe Progress MS-05/66P (2,5 t de fret également), lui, a été lancé mercredi 22 février à 5h58 UTC depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan. Après la mission VS 16 du 28 janvier depuis le Centre spatial guyanais, c'était le deuxième vol d'un lanceur Soyouz depuis la perte du Progress MS-04, le 1er décembre dernier, et le dernier vol de la version U. Celle-ci a été utilisée à 776 reprises depuis mai 1973. Les cargos russes seront désormais embarqués sur le Soyouz 2.1a, en service depuis novembre 2004 et légèrement plus puissant.

Deux jours après son décollage, ce vendredi 24 février à 8h30 UTC, le cargo s'est amarré comme prévu sur le port Pirs de l'ISS.

Cygnus OA-7 le 20 mars.

Le dernier ravitaillement de la station remonte au 13 décembre dernier, avec le HTV 6 de l'agence spatiale japonaise. Quatre vaisseaux sont aujourd'hui amarrés à l'ISS : les Soyouz MS-02 et 03 des équipages Expeditions 49 et 50, le Dragon CRS-10 et le Progress M-05. Le prochain vol à destination de l'ISS est prévu le 20 mars, avec le cargo Cygnus OA-7 d'Orbital ATK.

Dragon ISS Mission Proxima Progress Roskosmos SpaceX station spatiale internationale thomas pesquet Airbus Helicopters H135 Livraisons ATR Bahamasair MRO

Répondre à () :

| Connexion | Inscription