0
Espace
Des projets aérospatiaux de jeunes dans le ciel des Pyrénées © P.-F. Mouriaux / Air & Cosmos

Des projets aérospatiaux de jeunes dans le ciel des Pyrénées

Pour la cinquième année consécutive, le camp militaire de Ger accueille cette semaine le rendez-vous des jeunes constructeurs de fusées, de ballons et de cansats organisé par le Cnes et l’association Planète Sciences.

Sont ainsi rassemblés près de Tarbes (65) quelques 230 jeunes de 9 à 25 ans, membres de clubs aérospatiaux en provenance de France, d’Autriche, du Japon, du Pérou et de Russie. Encadrés par une centaine de personnes, en particulier des spécialistes du Cnes et des membres de l’association Planète Sciences, ils doivent mettre en œuvre 82 projets aérospatiaux entre le 15 et le 19 juillet : 49 minifusées, 19 fusées expérimentales, 12 cansats et 2 ballons.

Chaque projet a fait l’objet d’un suivi et d’un soutien technique et méthodologique tout au long de l’année de la part de Planète Sciences. Puis, avant les lancements sur le camp de Ger du 1er Régiment de Hussards Parachutistes, effectués à l’aide de pyrotechniciens du Cnes ou d’aérotechniciens de l’association, tout un parcours de contrôles doit être suivi. Il doit garantir la réussite des expériences embarquées et la sécurité, mission historique du Cnes depuis sa création quasiment – la première campagne de fusées de jeunes remonte à 1963.

 

Laboratoire permanent.

Dans les bâtiments mis à disposition par les militaires pour installer les ateliers de préparation des projets, force est de constater que, si la forme des fusées semble immuable, les techniques continuent d’évoluer. Ainsi, outre la miniaturisation toujours plus poussée des composants embarqués, les microcontrolleurs Arduino et micro-ordinateurs se multiplient, tandis que se généralisent les imprimantes 3D aux côtés des incontournables cutters et fers à souder.

 

Journée VIP.

Ce jeudi 18 juillet, c’est la traditionnelle « journée VIP » au C’Space. Environ 90 personnalités sont venues pour la journée à la rencontre des jeunes et de leurs projets : élus locaux, officiers de l’armée de Terre et de l’Armée de l’air, cadres du Cnes et de Planète Sciences, et représentants de leurs partenaires (dont Airbus Defence and Space, Alcadia, ArianeGroup, Thales Alenia Space et Sodern).

Par ailleurs, la semaine de campagne est l’occasion pour le Cnes d’organiser des échanges entre les jeunes participants et des professionnels du secteur spatial.

 

Hommages à Apollo 11.

Cinquante ans du premier pas sur la Lune oblige, mardi 16 juillet à 14h32 (même horaire qu’en 1969), une réplique du lanceur Saturn 5, construite de manière collaborative, a été lancée… mais a effectué un vol balistique, faute de séparation avec l’étage abritant le parachute.

Plus d’une cinquantaine de petites fusées à poudre et à eau ont par ailleurs volé à travers le pays le même jour, sous l’égide de Planète Sciences : dans les Hauts de France, en Ile-de-France, en Isère, en Occitanie, dans la Sarthe, sur le territoire de Belfort et en Vendée.

C'Space Cnes Planète Sciences Clubs aérospatiaux de jeunes Jeunesse

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription